• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Adrien Pouliot: Legault néglige les conséquences de la politique de confinement

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Hier, sur les ondes de CHOI Radio X (Maurais Live), le chef du Parti conservateur du Québec Adrien Pouliot a affirmé que la politique de confinement va avoir des conséquences économique et sociale très graves sur la société. Le gouvernement de la CAQ ne semble pas prendre cet aspect de la crise au sérieux, martèle le chef conservateur. Ce dernier pense que cette pandémie va causer de gros problèmes sociaux (hausse de dépressions, hausse de divorces, détresse psychologique, etc.), que le gouvernement Legault va devoir un jour aborder.
Legault VS Pouliot
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Il y a trois semaines, le gouvernement caquiste a mis en place une politique de confinement général. François Legault a demandé aux Québécois de rester chez eux et de sortir le moins possible. De plus, il a ordonné la fermeture de toutes les entreprises qui n’offrent pas de services essentiels. Une très forte majorité de Québécois approuvent ces mesures et la cote de popularité du premier ministre est en forte hausse.  

Mais, il y a des gens qui estiment qu’on ne parle pas assez, dans l’espace public, des conséquences économiques et sociales du confinement général. L’économie s’en va directement vers une grosse récession. Le taux de chômage a explosé et les Québécois vont avoir de la misère à rejoindre les deux bouts sur le plan financier.  

Hier, sur les ondes de CHOI Radio X (Maurais Live), le chef du Parti conservateur du Québec Adrien Pouliot a affirmé que la politique de confinement va avoir des conséquences économique et sociale très graves sur la société. « Le gouvernement de la CAQ ne semble pas prendre cet aspect de la crise au sérieux », martèle le chef conservateur. Ce dernier pense que cette pandémie va causer de gros problèmes sociaux (hausse de dépressions, hausse de divorces, détresse psychologique, etc.), que le gouvernement Legault va devoir un jour l’aborder.  

Depuis le début de la crise, l’administration caquiste a mis en place de sévères mesures afin de freiner la progression du virus. Dans les prochaines semaines, M. Legault pourrait être tenté de mettre en place un plan postpandémie pour pouvoir affronter la forte récession qui se profile à l’horizon.  

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables

Vaincre un virus et la peur : la vaccination, la solution ?

Hier encore, le premier ministre Legault parlait de l’attente du vaccin contre la COVID pour que l’on puisse vivre plus normalement. Ce fût même un peu discuter lors du débat présidentiel aux États-Unis ; les dirigeants espèrent beaucoup de ce côté.

  • Autres articles de Simon Leduc

SIMON LEDUC : « Je suis un vieux bleu »

Dans ce texte, je vais vous présenter et expliquer où je me situe sur le plan idéologique : un conservateur économique, un nationaliste identitaire et un progressiste sur le plan social; un vieux bleu!

Je suis Radio X

Depuis des années, je suis un fidèle auditeur de CHOI Radio X Québec. J’écoute cette station de radio pour deux raisons. Tout d’abord, la plupart

Comment faire pour relancer le Parti libéral du Québec ?

Le 1er octobre 2018, le vénérable Parti libéral du Québec (PLQ) a subi sa pire dégelée de son histoire. Il a fait élire seulement 31 députés et obtenu 25 % des voix. Il faut souligner que c’est vraiment la majorité historique francophone qui a tourné le dos au PLQ. Comment expliquer cette affligeante défaite après quinze ans au pouvoir ? Allons voir cela de plus près.