• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société des alcools (SAQ) ont reçu des primes de 9.5 millions de dollars. Une vraie farce.

Le chroniqueur économique Michel Girard a récemment lâché un coup de gueule contre ces primes salariales.

”Si le gouvernement de François Legault estime sérieusement que la panoplie de primes et bonis, versés aux hauts dirigeants et certains groupes d’employés des sociétés d’État, est totalement méritée et justifiée, qu’il augmente les salaires de tout ce beau monde en conséquence.”

On connaît la chanson, les gestionnaires des sociétés d’État pourraient travailler au privé. Si nous ne les payons pas assez, ils partiront et nos sociétés seront moins efficaces. Soit. Cependant, ces sociétés le sont-elles vraiment ? La SAQ vend ses produits pourtant plus cher qu’ailleurs au Canada comme le dénonçait Éric Duhaime dans son livre La SAQ pousse le bouchon. Loto Québec a des casinos déficitaires… faut le faire !

Le chef conservateur a d’ailleurs promis de mettre fin au pillage du portefeuille des clients de ces sociétés monopolistiques. https://www.facebook.com/photo?fbid=559559335534510&set=a.417004983123280

Que fait la CAQ ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles