• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Candice Bergen demande à Trudeau de d’établir un plan pour la fin des restrictions sanitaires

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Dans une lettre ouverte et à la Chambre des communes, la chef intérimaire du Parti conservateur, Candice Bergen, a dit au premier ministre Justin Trudeau qu’elle souhaitait rencontrer les chefs de parti pour discuter de la fin des restrictions relatives au COVID-19.

“Il est temps de dépolitiser la réponse à la pandémie”, a écrit Bergen dans une lettre adressée à Trudeau lundi. “Les Canadiens de tout le pays se sont rassemblés, ont fait des sacrifices et ont fait ce qui était nécessaire pour assurer la sécurité de leurs familles.”

Bergen a déclaré que les Canadiens ont été encouragés d’entendre la médecin-chef de la santé du Canada, Theresa Tam, dire qu’il doit y avoir une façon plus “durable” de faire face à la pandémie.

Tam a récemment recommandé que toutes les restrictions COVID-19 restantes soient “réexaminées” avec les provinces et les territoires pour “revenir à une certaine normalité.”

La déclaration de Tam, a écrit Bergen, est un message d’espoir que de nombreux Canadiens attendaient.

Bergen a ajouté que les Canadiens “attendent de leurs dirigeants qu’ils leur fournissent des certitudes, de l’espoir et une voie de sortie de la pandémie.” Au lieu de cela, elle a accusé les commentaires de Trudeau d’être “dédaigneux à l’égard d’une ‘frange’ avec des ‘vues inacceptables’.”

Bergen a déclaré que les chefs des partis fédéraux ont la responsabilité d’aider le Canada.

“J’espère sincèrement que nous pouvons faire preuve de leadership en nous réunissant pour parler de solutions, pour suivre la science plutôt que la politique lorsqu’il s’agit de mandats”, a-t-elle déclaré. “Nous pouvons délivrer un message d’espoir aux millions de Canadiens qui sont frustrés et veulent retourner à leur vie normale.”

Au cours de la période de questions de mardi, Bergen a exigé que Trudeau fournisse aux Canadiens une date de fin des mandats de vaccination contre le COVID-19.

“Les conservateurs croient que vivre avec le COVID signifie s’ouvrir et mettre fin aux mandats”, a-t-elle dit. “Alors, le premier ministre va-t-il suivre la science, mettre fin aux confinements et laisser le Canada redevenir le vrai Nord fort et libre ?”.

Trudeau a refusé de s’engager sur une date de fin des restrictions ou sur une réunion avec les chefs de parti. Il a plutôt accusé les conservateurs de ne pas avoir suivi la science tout au long de la pandémie, ainsi que d’hypocrisie en soutenant les restrictions du COVID dans d’autres situations.

“Heureusement, nous avons travaillé avec les premiers ministres provinciaux de tout le pays pour mettre en place les types de restrictions et de mandats qui ont sauvé la vie des Canadiens “, a-t-il déclaré. “Malheureusement, nous voyons les conservateurs continuer à la fois à appeler à la fin des protestations d’ici et à les soutenir à l’extérieur.”

Le député libéral Joel Lightbound a rompu le rang avec Trudeau et s’est prononcé contre les mesures de santé publique mardi.

Lightbound a déclaré qu’il croit que le gouvernement canadien a divisé les gens au cours des derniers mois, notamment sur le statut de la vaccination.

“Je ne peux m’empêcher de constater avec regret que tant le ton que les politiques de mon gouvernement ont changé radicalement à la veille et pendant la dernière campagne électorale”, a-t-il déclaré.

Les remarques de M. Lightbound surviennent alors qu’un nouveau sondage suggère que 44% des Canadiens pensent que M. Trudeau ainsi que les premiers ministres du Canada “partagent la responsabilité de la manifestation à Ottawa en raison de leur attitude condescendante envers les Canadiens qui ne sont pas d’accord avec les mandats de vaccination et les confinements.”

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC