• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chrystia Freeland serait en préparation pour la course à la chefferie du Parti Libéral du Canada

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Alors que de nouveaux sondages pointent vers un gouvernement minoritaire conservateur mené par Andrew Scheer, la ministre libérale Chrystia Freeland de University-Rosedale ainsi que ministre des affaires étrangère se préparerait à une éventuelle course à la chefferie du Parti Libéral du Canada pour remplacer Justin Trudeau.

Le 11 octobre 2019, questionnée par les médias sur le scandale SNC-Lavalin, Freeland avait déclaré, plutôt que de justifier le scandale selon les lignes libérales, que SNC n’était pas « son dossier ». Autrement dit, elle avait évité de défendre Justin Trudeau sur son intervention dans le processus judiciaire.

Depuis longtemps vu comme une importante ministre libérale et ayant notamment participé à la renégociation de l’ALÉNA, désormais titré l’Accord « Canada-États-Unis-Mexique », l’ACAEUM, Freeland, anciennement journaliste, est élue au parlement Canadien sous la bannière libérale en 2013.

Elle est nommée, en 2015, Ministre de la Diversification du commerce international, pour passer au rôle de ministre des Affaires étrangères en 2017, remplaçant alors Stéphane Dion.

Le 14 octobre, un nouveau domaine web est reservé au nom de Chrystia For Canada (Chrystia pour le Canada). On y reconnait les couleurs libérales et le visuel typique d’une campagne à la chefferie. (voir ci-dessous)

http://chrystiaforcanada.ca

Selon les derniers sondages, les conservateurs mèneraient avec 32.4% du vote versus 31.7% pour les libéraux. La personnalité de Justin Trudeau ne se prêterait pas à l’exercice d’un mandat comme chef de l’opposition. L’arrogance du premier ministre nous porte à croire qu’en cas de défaite libérale, celui-ci démissionnerait, laissant ouvert un poste de chef du Parti Libéral du Canada.

Sur le site Chrystia for Canada, on peut lire : À venir bientôt… Le premier pas de Freeland en vue de la défaite libérale nous en révèle beaucoup sur le peu d’unité au sein du Parti Libéral du Canada.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de québec nouvelles