• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Des actes d’écoterrorisme forcent la fermeture du Pont Jacques-Cartier

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Dès 6h ce matin, des militants du groupe radical « Extinction Rébellion » ont escaladé le Pont-Jacques Cartier dans le but de provoquer la fermeture complète des voies et de perturber le trafic automobile.

Après quelques heures de lourd trafic ou des milliers d’automobilistes ont dû être immobilisés, la Sureté Du Québec a procédé à l’arrestation de trois individus.

Ce n’est pas la première fois que ce groupe radical, considéré par certains comme un culte, perturbe sérieusement l’activité publique ou vandalise des biens publiques. À Londres, des écoterroristes ont arrosé l’édifice de la trésorerie, une institution centenaire, de milliers de litres de faux sang.

Le même groupe a aussi bloqué un pont majeur à Edmonton hier matin, causant du trafic et des ralentissements plusieurs heures après l’acte. Certains observateurs ont noté que ces actes de perturbations causaient en réalité beaucoup plus d’émissions de CO2 dû aux centaines ou aux milliers d’automobilistes immobiles dans la congestion causée par ces militants.

Selon Extinction Rébellion, il faudrait réduire à 0 nos émissions de GES d’ici 2025. Selon le culte, tous les moyens sont bons pour perturber le public et débalancer l’ordre établi.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Où vont les Conservateurs?

J’inclus le Parti populaire du Canada dans la mouvance conservatrice. J’ai été candidat de ce parti à la l’élection d’octobre dernier. J’ai fait le bilan

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de québec nouvelles