• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Des dizaines de milliers de Canadiens manifestent contre les restrictions à travers tout le pays

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Samedi, des milliers de Canadiens se sont rassemblés dans différentes villes pour exprimer leur opposition aux mesures de confinement, aux passeports vaccinaux et aux injections obligatoires de COVID-19.

Le rassemblement mondial pour la liberté s’est tenu en solidarité avec des villes du monde entier. Des manifestations ont eu lieu dans des dizaines de centres urbains, dont Toronto, Vancouver, Calgary, Montréal et Fredericton.

Dans les rues du centre-ville de Toronto, les manifestants ont brandi des drapeaux canadiens et tenu des pancartes portant des affirmations telles que “Les non-vaxxés ne sont pas malades !” et “La conformité n’est pas une science”.

Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, était parmi les milliers de personnes qui se sont arrêtées pour se rassembler à Queen’s Park. S’adressant à la foule, Bernier a déclaré qu’il avait exprimé son opposition aux mesures gouvernementales musclées depuis le début de la pandémie de COVID-19 et que “lorsque la tyrannie devient loi, la révolution devient notre devoir.”

“Et maintenant, nous avons cette révolution idéologique, cette révolution de la liberté, ici au Canada”, a déclaré Bernier. “Nous sommes en train de gagner cette bataille parce que la vérité gagnera toujours”.

Il a entraîné la foule dans un chant de “liberté !”.

Parmi les autres orateurs du rassemblement de Toronto figuraient le chef du Premier parti de l’Ontario, Randy Hillier, l’ancien spécialiste en médecine familiale et d’urgence des Grey Bruce Health Services, le Dr Rochagne Kilian, et le cofondateur de Free2Fly, Greg Hill.

Des milliers de personnes ont également protesté contre les mesures de santé publique devant la Vancouver Art Gallery.

Certains manifestants tenaient des drapeaux canadiens et des drapeaux “F*ck Trudeau” en marchant dans le centre-ville. D’autres portaient des pancartes avec des déclarations telles que “Nous ne nous soumettrons pas” et “Nous voulons notre liberté”.

Parmi les orateurs du rassemblement de Vancouver figuraient le fondateur de Police on Guard, Bert Mayo, la présidente d’Action4Canada, Tanya Gaw, et le père expulsé du Manoir Ronald McDonald, Austin Furgason.

À Montréal, un grand nombre de personnes ont assisté au rassemblement pour la liberté au parc La Fontaine.

Les manifestants ont brandi des drapeaux canadiens et québécois en marchant dans le Vieux-Montréal. Certains d’entre eux avaient apporté des pancartes avec des déclarations telles que “No vax pass !” et “We want choice”.

Les manifestants ont scandé “Liberté maintenant !” et ont utilisé des sifflets. Ils ont terminé leur manifestation en marchant jusqu’au Monument George-Etienne Cartier.

Ces dernières semaines, les gouvernements de tout le Canada ont remis en place des confinements stricts afin d’enrayer la propagation de la variante Omicron.

Au Québec, le gouvernement a rétabli un couvre-feu et s’est engagé à taxer ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner. En Ontario, le gouvernement a prolongé indéfiniment l’utilisation des mandats de port de masque et des passeports vaccinaux. Le Nouveau-Brunswick est revenu à un confinement de niveau 3, le niveau le plus restrictif du “système d’alerte COVID” du gouvernement.”

Les rassemblements ont également servi de lancement officieux pour un convoi massif de camionneurs qui ont commencé à se diriger vers Ottawa dimanche pour protester contre les mandats de vaccination et l’érosion des libertés sous COVID-19. Une campagne GoFundMe pour le “Convoi de la liberté 2022” avait recueilli près de 2 millions de dollars samedi soir.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC