• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Elizabeth Warren abandonne la course à la Maison Blanche

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La sénatrice Elizabeth Warren surnommée Pocahontas par Donald Trump serait sur le point d’abadonner les primaires présidentielles démocrates, selon des sources.

Le New York Times a déclaré que Mme Warren confirmera son intention de quitter la course lors d’une conférence téléphonique avec le personnel à 11 heures (heure de l’Est). Il n’est pas certain que le démocrate du Massachusetts soutiendra son rival progressiste, le sénateur Bernie Sanders, ce qui donnerait un coup de pouce nécessaire au sénateur du Vermont après qu’il ait perdu son statut de leader, l’ancien vice-président Joe Biden.

Tout comme l’ancien maire de New York Michael Bloomberg, le départ de Warren fait suite à une performance lamentable lors du Super Mardi. Warren a perdu chacune des 14 primaires d’État, se classant même troisième dans son État natal, le Massachusetts, tandis que Bloomberg n’a remporté que le territoire des Samoa américaines. Elle n’a rassemblé que 65 délégués. Les concours du mardi ont en quelque sorte déclenché un retour de Biden, qui a remporté le Texas, le Maine, la Caroline du Nord, le Massachusetts, l’Alabama, l’Arkansas, le Minnesota, l’Oklahoma, le Tennessee et la Virginie. Sanders a remporté la Californie, le Colorado, l’Utah et son État d’origine, le Vermont.

Le président Trump a réagi au départ de Warren en l’accusant de nuire aux chances de Sanders de remporter l’investiture démocrate, déclarant qu’elle aurait dû abandonner avant le Super Tuesday, permettant ainsi à ses partisans de voter pour le sénateur du Vermont à la place. “Elizabeth “Pocahontas” Warren, qui n’allait nulle part sauf dans la tête de Mini Mike, vient d’abandonner la primaire démocrate…TROIS JOURS TROP TARD. Elle a coûté à Crazy Bernie, au moins, le Massachusetts, le Minnesota et le Texas. Elle lui a probablement coûté la nomination ! Elle est arrivée troisième au Mass. (sic)”, a tweeté le président.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
PCC LOGO

Reporter la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada, oui ou non? 

Le Parti libéral du Québec a suspendu sa course à la chefferie et le Parti québécois l’a reportée aussi. Pourquoi le Parti conservateur du Canada s’obstine-t-il à poursuivre sa course, qui passe inaperçue de toute façon? Pour l’heure, la population du Canada doit composer avec le confinement, la distanciation sociale, l’encadrement des enfants, les fermetures de commerces, les pertes d’emploi et un moral en dents de scie. N’est-ce pas assez? A-t-elle envie, en ce moment, d’écouter des débats sur les oléoducs? A-t-elle la tête à entendre des gens s’obstiner sur le programme de l’un ou de l’autre? Je ne crois pas.

Crise du COVID-19 : Abolir temporairement la TPS et la TVQ en ce temps de crise, une bonne idée?

Le monde est frappé par une pandémie de COVID-19 qui va laisser des traces sur le plan économique. La fermeture des frontières avec l’Europe et les États-Unis va avoir des effets directs sur l’économie du pays. Les magasins ferment les uns après les autres et tous les secteurs économiques sont touchés par cette crise du coronavirus. Des pertes d’emplois sont à prévoir à court et moyen terme. Donc, les compagnies et les travailleurs ont besoin de soutien. Lors des derniers jours, les gouvernements Legault et Trudeau ont annoncé des mesures pour aider les entreprises et contribuables à passer au travers de la récession économique qui va frapper tôt ou tard le monde occidental.

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de québec nouvelles

Crise du COVID-19 : Abolir temporairement la TPS et la TVQ en ce temps de crise, une bonne idée?

Le monde est frappé par une pandémie de COVID-19 qui va laisser des traces sur le plan économique. La fermeture des frontières avec l’Europe et les États-Unis va avoir des effets directs sur l’économie du pays. Les magasins ferment les uns après les autres et tous les secteurs économiques sont touchés par cette crise du coronavirus. Des pertes d’emplois sont à prévoir à court et moyen terme. Donc, les compagnies et les travailleurs ont besoin de soutien. Lors des derniers jours, les gouvernements Legault et Trudeau ont annoncé des mesures pour aider les entreprises et contribuables à passer au travers de la récession économique qui va frapper tôt ou tard le monde occidental.

L’Italie entière mise en quarantaine

Après avoir tenté de limiter la contagion du COVID-19 en mettant en quarantaine le nord du pays, l’Italie annonce que c’est le pays en entier