• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Justin Trudeau est le pire premier ministre de l’histoire du Canada et il doit partir pour le bien du pays

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Justin Trudeau est le pire premier ministre de l’histoire du Canada et il doit partir pour le bien du pays.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Qu’est-ce que l’Histoire retiendra du règne de Justin Trudeau à la tête du Canada?  Il passera à l’histoire comme le pire premier ministre du Canada. Allons voir son bilan jusqu’ à maintenant.

Explosion des déficits et de la dette publique 

Tout d’abord, lors de  la campagne électorale de 2015, M. Trudeau avait promis de faire de légers déficits (10 milliards par année) afin de stimuler l’économie et de redistribuer de l’argent aux familles.  Cinq ans plus tard, tous les budgets Morneau ont été écrits à l’encre rouge (20 milliards en moyenne). Des économistes lui avaient dit de ne pas dépenser comme un fou durant cette période de prospérité économique.  Mais il ne fit qu’à sa tête et il adopta la philosophie de son paternel, dépenser sans compter. Aujourd’hui, le Canada est frappé de plein fouet par une pandémie et nos finances publiques sont déjà hors de contrôle.  Le gouvernement a annoncé des milliards d’aide aux entreprises et contribuables afin de surmonter cette crise. Je ne doute pas de la nécessité de ces mesures, mais les déficits et la dette du Canada vont exploser dramatiquement à cause de l’irresponsabilité de Justin Trudeau.  En conséquence, ce sont les générations futures qui vont payer pour le gâchis financier que Trudeau fils nous aura laissé en héritage.  

Le Canada est de retour sur la scène mondiale, vraiment?

Ensuite, je vais aborder brièvement cette question qui a déjà fait couler beaucoup d’encre.  Lors de sa première élection, le nouveau gouvernement libéral nous a dit que sous sa gouverne,  le Canada serait de retour sur la scène extérieure. Pour être franc, la politique étrangère de Trudeau fils a été une catastrophe pour le pays.  Ce dernier a foutu le bordel avec les grandes puissances du monde : les États-Unis, la Russie, l’Inde et la Chine. Sous son règne, le Canada est devenu un élément faible dans les relations internationales.   Aujourd’hui, je suis gêné d’être Canadien, merci pour ce merdier Justin. Je veux juste vous rappeler que ses relations avec les provinces furent aussi chaotiques.  

Sa gestion dangereuse de la crise du coronavirus

Subséquemment, l’irresponsabilité et l’incompétence de ce premier ministre ont atteint son paroxysme lors de la crise actuelle du COVID-19.  Dans ce dossier, Justin Trudeau est un véritable danger public. Pendant un mois, tout le monde lui demandait de fermer la frontière avec l’Europe et de rassurer les Canadiens et les Québécois.  Il s’est entêté, car à ses yeux, fermer les frontières auraient été un geste de fermeture envers l’autre. En ces temps difficiles, le Canada a besoin d’un vrai leader qui va les rassurer et mettre en place des mesures pour les protéger.  Je dois dire qu’il a échoué lamentablement et par son inaction, il a mis en danger la santé de tous les Canadiens et les Québécois.  

En terminant, je vais être clair.  Justin Trudeau a perdu toute légitimité pour gouverner le Canada.  Il nous a prouvé qu’il est inapte à diriger le pays. Les Canadiens et Québécois méritent mieux que cela.  À mes yeux, il lui reste une seule chose à faire. Démissionner et laisser la place à quelqu’un qui saura bien naviguer le paquebot canadien à travers cette terrible tempête, un François Legault canadien par exemple.  

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Le Canada doit redevenir un leader du secteur de l’énergie

Le Canada doit faire preuve de leadership et toutes les provinces et territoires doivent s’unir en tant que pays pour soutenir notre secteur de l’énergie, compte tenu de son importance relative pour l’ensemble de l’économie canadienne.

  • Nouvelles semblables

Je n’accepte pas les excuses de Justin Trudeau, et vous ?

Honnêtement, la mise en scène du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, lundi matin lors de sa conférence de presse était littéralement pathétique et lamentable tout autant que ses excuses bidon qui sont survenues 16 jours après avoir été pris les deux mains dans le pot à biscuits de 900 millions de dollars.

  • Autres articles de Simon Leduc