• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La Banque du Canada utilise la pandémie pour promouvoir la « grande réinitialisation »

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Vous pensez peut-être que les banques centrales ne sont pas là pour faire de l’idéologie et des dogmes… Eh bien, si vous vivez au Canada, alors vous avez tort.

Il y a quelques semaines, Justin Trudeau a fait la une des journaux lorsqu’il a mentionné la « grande réinitialisation » lors d’une émission en direct.

La « grande réinitialisation » est essentiellement l’idée que la pandémie COVID-19 est une bonne occasion de « réinitialiser » l’économie et de créer un nouveau système autour du « changement climatique » , des « énergies vertes » et de la « redistribution des richesses ».

« Reconstruire en mieux signifie apporter un soutien aux plus vulnérables tout en maintenant notre élan pour atteindre l’agenda 2030 pour le développement durable et les SDG (Sustainable Development Goals) ». a déclaré Justin Trudeau pendant son émission.

« Cette pandémie nous a donné l’occasion d’une remise à zéro – c’est notre chance d’accélérer nos efforts pré-pandémiques pour réimaginer des systèmes économiques qui répondent réellement aux défis mondiaux comme l’extrême pauvreté, les inégalités et le changement climatique », a ajouté M. Trudeau.

Jamie Redman a écrit à propos de la grande réinitialisation : « En fait, le Forum économique mondial (WEF) promeut le concept depuis des années, et en novembre 2016, le WEF a tweeté environ huit prédictions pour l’année 2030. Le tweet de prévisions du WEF pour 2030 décrit un monde où “vous ne posséderez rien et vous serez heureux” et le court clip dit que tout le monde louera tout ce dont il a besoin ».

Une présentation intitulée “The Great Reset” de la Banque du Canada datant du 20 août 2020 a récemment été déterrée.

La présentation de Paul Beaudry, vice-gouverneur de la Banque du Canada, développe la grande réinitialisation comme un moyen de « soutenir la transition vers une économie plus verte et plus intelligente ».

La présentation s’étend sur les différents rôles des acteurs gouvernementaux et financiers pour « faciliter une transition ». Les rôles sont définis pour les gouvernements, les entreprises, les ménages, les secteurs financiers et les banques centrales, qui doivent tous contribuer à la « transition ».

La présentation modélise la production mondiale de pétrole avec et sans les objectifs de l’accord de Paris. Une simulation proche des objectifs de Paris verrait la production pétrolière baisser d’ici 2030.

La présentation est pour l’essentiel insignifiante mais offre un aperçu de l’orientation du Canada.

Même la Banque du Canada s’est politisée au point de servir le projet radical de Justin Trudeau d’une « grande remise à zéro ». Ce n’est pas une chose que la Réserve fédérale encouragerait. Il s’agit d’un projet hautement politique et partisan.

Alors que des centaines de milliers de Canadiens perdent leur emploi en raison d’une deuxième vague de fermetures, la BdC ne semble pas se préoccuper des effets à long terme de ses époustouflants programmes d’assouplissement quantitatif et de rachat d’actifs.

Pour les décennies à venir, le Canada pourrait être confronté à une inflation galopante et à une croissance des salaires faible en raison de sa dette publique ahurissante et de sa faible croissance économique. La Banque du Canada devrait prévoir une forte reprise monétaire et Ottawa devrait présenter un plan d’action pour stimuler la croissance.

Mais il semble que la seule préoccupation de notre élite soit une « grande remise à zéro » dans laquelle le secteur des « énergies vertes » se verra offrir des possibilités sans précédent de s’enrichir en fournissant des technologies défectueuses qui ne sont pas encore prêtes à être adoptées en masse.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles