• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La CBC veut vous aider à « choisir les bons jouets sexuels ».

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La CBC veut que les Canadiens sachent « comment choisir les bons jouets et outils sexuels » selon sa page officielle Instagram.

« Votre âge, vos capacités et votre type de corps ont de l’importance », a déclaré la CBC.

Le billet de l’Instagram renvoie à un article de Michelle Bilodeau sur CBC Life daté du 25 février 2019.

« Cherchez-vous à apporter un jouet sexuel dans une expérience de couple, ou à l’utiliser pendant un certain temps en solo ? Si vous avez un vagin, voulez-vous quelque chose pour la stimulation ou la pénétration du clitoris ? Et pour la pénétration anale ? Il est utile de penser à tout cela pour quelques raisons importantes », écrit M. Bilodeau.

Ce n’est pas la première fois, de mémoire récente, qu’une entité gouvernementale s’occupe de donner des conseils sexuels aux Canadiens.

En 2019, par l’intermédiaire de l’Office national du film du Canada, le gouvernement fédéral a financé un jeu mobile qui apprend aux gens comment stimuler un clitoris.

« L’expérience vise à faire exploser un certain nombre de mythes sur le plaisir des femmes en donnant aux utilisateurs la possibilité d’essayer différentes “techniques” de mouvement sur leurs smartphones pour tenter de découvrir ce qui rend leur avatar clitoridien heureux », a déclaré un communiqué de presse sur l’application.

Plus récemment, l’administrateur en chef de la santé publique du Canada, le Dr Theresa Tam, a déclaré aux Canadiens qu’ils devraient porter des masques lors de leurs relations sexuelles et, si possible, opter plutôt pour la masturbation.

« Comme d’autres activités pendant la COVID-19 qui impliquent une proximité physique, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour minimiser le risque d’être infecté et de propager le virus. Les Canadiens peuvent trouver des moyens de profiter de l’intimité physique tout en préservant les progrès que nous avons tous réalisés pour contenir COVID-19 », a déclaré M. Tam.

« L’activité sexuelle à moindre risque pendant le COVID-19 n’implique que vous ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC