• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La GRC dans les téléphones cellulaires

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La GRC affirme avoir obtenu des mandats pour utiliser des outils qui collectent des messages texte et des courriels et peuvent allumer à distance des caméras et des microphones dans 10 enquêtes.

OTTAWA — Un comité parlementaire commencera lundi à explorer l’utilisation des logiciels espions par la GRC.

Le comité d’éthique et de protection de la vie privée de la Chambre des communes a demandé une étude estivale après que la GRC a révélé son utilisation d’outils qui obtiennent secrètement des données à partir d’appareils comme les téléphones et les ordinateurs.

La GRC affirme avoir obtenu des mandats pour utiliser des outils qui collectent des messages texte et des courriels et peuvent activer à distance des caméras et des microphones dans 10 enquêtes.

L’Association canadienne des libertés civiles a appelé à une discussion sur les garanties juridiques nécessaires autour de l’utilisation de cette technologie.

L’avocat spécialisé dans la protection de la vie privée et de la technologie, David Fraser, affirme qu’il est important qu’un niveau de contrôle plus élevé soit appliqué aux mandats demandés par la police.

Parmi les témoins qui comparaîtront au cours des deux jours d’audiences prévues figurent le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, des commissaires à la protection de la vie privée actuels et anciens, et des agents de la GRC qui ont supervisé l’utilisation de logiciels espions.

Source : Presse canadienne

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Le nouveau Panier Bleu est en ligne

La nouvelle version du Panier Bleu, devenu une entreprise privée l’été dernier, sera en ligne à compter de 13 h aujourd’hui.   «On a des petits,

Bienvenue au Caquistan !

Mea culpa, je me suis un peu trompé dans mes prédictions. Je disais CAQ 97 et finalement ce n’était ”que” 90. J’ai sous-estimé le PQ

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles

Moins d’impôts? Moins de dépenses!

Un texte de Nicolas Gagnon, Directeur Québec à la Fédération Canadienne des Contribuables La campagne électorale n’est peut-être pas terminée, mais il est clair que