• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La page Facebook de Legault a profité de la crise et s’est offert 100 000$ d’argent public en publicité

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La campagne électorale n’est même pas encore officiellement commencée mais on sent déjà la fébrilité monter au Québec. Les dépenses respectives des partis en lice pour leur publicité augmentent conséquemment, or il semblerait que tous ne jouent pas sur un pied d’égalité, la CAQ ayant notamment profité de la pandémie pour se payer de la publicité à même les poches des contribuables. Une plainte a été déposée par la PCQ à la commissaire à l’éthique de l’Assemblée Nationale.

C’est suite à une analyse du registre public des publicités Facebook que le Parti Conservateur du Québec a réalisé la chose. En effet, en tout et partout, entre le 25 juin 2019 et aujourd’hui, le ministère du Conseil exécutif aurait payé 101 854$ en publicité sur la page de monsieur Legault, contre 7191$ dollars seulement payés par la CAQ.

Apparemment, c’est la confusion de la pandémie qui aurait permis au gouvernement de s’offrir ces publicités malhonnêtes. En effet, cette crise a fait de la page de monsieur Legault l’une des plus actives au Québec avec 663 000 abonnés et des millions de réactions, pour la simple et bonne raison que les citoyens cherchaient les informations des mesures sanitaires dans les conférences de presses qui y étaient diffusées.  

En bref, Legault a boosté sa plateforme en transmettant des informations gouvernementales cruciales en temps de crise, et dans l’ambiguïté quant au statut officiel de la page, s’est payé des publicités partisanes à même l’argent public.

Le fait qu’un gouvernement au pouvoir profite d’une crise pour assoir sa présence publicitaire est déjà assez troublant, le fait qu’il utilise en plus de l’argent public pour se donner un avantage contre ses concurrents est tout simplement révoltant. Quel est l’état d’une démocratie lorsque le parti au pouvoir dispose d’un tel avantage compétitif?

Au cabinet du Premier Ministre, c’est le déni complet alors qu’on affirme vaguement que « toutes les règles en vigueur ont été suivies » et que « Les publicités gouvernementales ont un impact infime sur les communautés du premier ministre ». Changeant carrément de sujet, l’attachée de presse du premier ministre va même jusqu’à dire qu’ « aucune publicité gouvernementale n’a été effectuée sur Twitter, Instagram et Tik Tok »[1], des plateformes qui ne sont pas concernées par la présente plainte. Enfin, on y affirme, s’éloignant encore un peu plus du sujet du financement, que les 41 administrateurs de la page sont « majoritairement des employés de la CAQ » et seulement quelques-uns proviendraient du cabinet.

Pour ce qui est de la réaction des autres partis sur la scène politique québécoise, on attend toujours… Ils semblent bien déterminés à se faire manger la laine sur le dos par la CAQ en octobre et doivent faire quelque promotion de bières de micro dans un région quelconque…


[1] Lecavalier, C. « 100 000 dollars de fonds publics pour des publicités sur le Facebook de Legault ». Le Presse. https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2022-08-16/plainte-du-parti-conservateur-du-quebec/100-000-de-fonds-publics-pour-des-publicites-sur-le-facebook-de-legault.php

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Le nouveau Panier Bleu est en ligne

La nouvelle version du Panier Bleu, devenu une entreprise privée l’été dernier, sera en ligne à compter de 13 h aujourd’hui.   «On a des petits,

Bienvenue au Caquistan !

Mea culpa, je me suis un peu trompé dans mes prédictions. Je disais CAQ 97 et finalement ce n’était ”que” 90. J’ai sous-estimé le PQ

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Philippe Sauro-Cinq-Mars