• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La pandémie et le confinement rendent les riches plus riches et les pauvres plus pauvres

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

“Il n’y a probablement pas eu de meilleur moment qu’aujourd’hui pour être riche en Amérique”, a déclaré le professeur adjoint Peter Atwater à Bloomberg.

“Une grande partie de ce que les décideurs politiques ont fait a été de permettre à ceux qui étaient les plus riches de rebondir plus rapidement de la pandémie”, a ajouté Atwater.

Alors que la Banque du Canada a fourni de la liquidité sans précédent aux marchés par le biais d’opérations d’assouplissement quantitatif sur les marchés financiers, ce qui a fait monter le prix des actifs financiers, plus de 1,75 million de Canadiens se retrouvent toujours au chômage.

Les actions monétaires de la Banque du Canada ont largement bénéficié à ceux dont la valeur nette est liée à des actifs financiers. Les marchés boursiers ont connu une forte reprise en forme de V tandis que les taux d’intérêt ont atteint des planchers historiques, permettant aux ménages les plus riches de financer de nouveaux actifs à faible coût.

Le porte-parole du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre, a publié un résumé précis des opérations d’open market de la Banque du Canada [anglais] :

Les ménages à faible revenu et à faible valeur nette n’ont pas bénéficié de la forte inflation des prix des actifs de ces derniers mois. Pour beaucoup, cette situation, combinée à une perte de revenus, a conduit à une situation financière plus difficile.

Pour les ménages à faible revenu et de classe moyenne, l’inflation des prix des actifs a également rendu la perspective d’acheter une maison plus difficile à atteindre.

Le prix des maisons s’est apprécié de 13% au Canada en 2020, avec des ventes en hausse de 47 %, ce qui reflète un marché immobilier en pleine effervescence dans lequel il est devenu de plus en plus difficile d’entrer.

La combinaison de l’inflation des prix des actifs et des faibles taux d’intérêt a créé un environnement favorable à l’accroissement de la richesse des personnes fortunées.

Pendant ce temps, les confinements en cours au Canada ont mis des centaines de milliers d’employés au chômage ou en congé, pénalisant les employés à faible revenu travaillant dans le secteur des services ou de la vente au détail.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles