• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La police démantèle une pratique « illégale » de hockey en plein air à Whitby, en Ontario.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
La semaine dernière, la police régionale de Durham est arrivée dans une maison de Whitby et a mis fin à une pratique de hockey mineur en plein air prétendument « illégale ».
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La semaine dernière, la police régionale de Durham est arrivée dans une maison de Whitby et a mis fin à une pratique de hockey mineur en plein air prétendument « illégale ».

Selon Durham Radio News, la police a reçu dimanche une plainte concernant un rassemblement dans la maison.

Douze enfants et entraîneurs ont été découverts en train d’utiliser une patinoire extérieure dans le jardin et les parents s’étaient également rassemblés pour regarder leurs enfants s’entraîner au hockey. La police affirme que les personnes présentes n’étaient pas socialement distantes.

Avant le deuxième état d’urgence en Ontario, la limite de rassemblement en plein air était de 10 personnes.

Chaque participant peut recevoir un billet de 750 dollars et l’organisateur peut se voir infliger une amende de 10 000 dollars en cas de non-respect de cette limite. Le propriétaire a également été inculpé en vertu de la loi sur la réouverture de l’Ontario et a reçu une citation à comparaître devant le tribunal.

Depuis le début de la pandémie, la police de Durham a donné 13 contraventions et a porté huit accusations en vertu de la loi de réouverture de l’Ontario. En outre, 16 contraventions et 11 accusations ont été portées en vertu de la loi sur la gestion des urgences et la protection civile.

Le 14 janvier, à la lumière d’un pic de cas de covid-19, le gouvernement de l’Ontario a plongé les habitants dans un nouveau confinement. Il est conseillé à tous les résidents de l’Ontario de rester chez eux autant que possible, tandis que les rassemblements en plein air sont limités à 5 personnes.

Le gouvernement de l’Ontario recommande également aux personnes de porter des masques lorsqu’elles se trouvent à l’extérieur si elles ne peuvent pas respecter une distance physique appropriée.

En vertu de la nouvelle ordonnance, la province a donné à tous les agents de la force publique la possibilité d’émettre des contraventions à ceux qui ne se conforment pas à cette recommandation.

Bien que la police de Durham affirme que les agents continueront à faire respecter la loi, elle reconnaît que les agents n’ont pas le pouvoir d’entrer dans une habitation ou d’arrêter un véhicule pour vérifier le respect de la loi.

Un texte de tnc.news.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Opinion | François Legault, menteur?

Depuis maintenant un an, François Legault dirige le Québec avec une main de fer.   Ce dernier gouverne par décret sans se soucier de l’opposition.  Jamais

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC