• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Corona-complotisme, que c’est ridicule!

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les réseaux sociaux font office de transmission pour cette théorie du complot venant de la Chine. Je ne peux pas croire que des gens soient si incrédules face à cette pandémie et qui crient à l’injustice sociale. Certaines personnes voient dans cette situation une raison pour que les gouvernements mettent l’économie par terre afin d’éradiquer les injustices sociales et mettre tout le monde sur le même pied de guerre. 

À mon âge, j’ai vécu certaines situations dérangeantes. Je me souviens du lendemain du 11 septembre et de la théorie du complot concernant les avions dans les tours. Nous avons vécu le H1N1 et la vaccination obligatoire structurée, mais je n’ai jamais ressenti une si grande crainte pour la vie des miens. Les journalistes ne sont pas en cause dans cette histoire. Certains d’entre eux cherchent à se faire du capital politique en posant des questions stupides lors des points de presse. J’avoue que M Legault n’était pas mon choix politique, mais à la vue de son ton rassurant, mais autoritaire, son aplomb et sa sincérité, il a gagné mon respect. 

Je vois sur Facebook un homme en bedaine qui l’appelle M Patate et qui de sa Floride, dit qu’il ne respectera pas les recommandations de l’État et qu’il va revenir au Québec quand il voudra. Mais nous verrons ce qu’il adviendra de lui au moment de la fermeture des frontières qui doivent se faire. 

Pour ceux et celles qui disent que des drames humains, des faillites et des suicides arriveront, je vais répondre que personne n’a voulu et souhaité la situation actuelle. Cette crise n’est provoquée par personne et tout le monde serait perdant dans l’histoire et de façon égale. Les riches ne seront pas traités plus rapidement. Toute la société sera traitée équitablement, du moins je l’espère. Jusqu’à preuve du contraire, nous devons faire preuve de résilience et de conscience collective. Le gouvernement ne fera pas d’argent en fermant les bars et centres de loisirs. Il ne cumulera pas de taxes sur l’essence quand le prix est aussi bas. Les gens ne visiteront plus les centres d’achats et les commerces, encore des taxes perdues. Ce n’est pas de gaité de cœur que le gouvernement met tout sur pause le temps de voir venir la crise qui s’accentuera. 

Dénoncer les mesures mises en place par le gouvernement est irresponsable. Continuer de vivre sans contraintes est dangereux pour soi et les autres. Comment ces personnes peuvent-elles savoir ce qui se passe ou se passera ? Oui ce sera difficile. Un ami français me disait sur Skype hier comment la France souffre présentement et qu’il revivait encore une fois l’après-guerre de 39-45. Ils ont 80 ans et ils sont à risque. Donc, ils prennent des mesures pour passer à travers. Pourquoi des Québécois discutent-ils encore des mesures à prendre ? Pourquoi des gens doutent-ils qu’il y ait une pandémie mondiale ? Pourquoi refuser l’inévitable conclusion de cette maladie ? 

En bons grands parents, nous garderons les petits enfants afin d’aider les parents qui doivent continuer de travailler le temps qu’il faudra. Ce n’est pas la situation parfaite, mais nous prendrons toutes les mesures nécessaires afin s’éviter la propagation de la maladie. Le gouvernement a pourtant dit que les grands-parents ne devraient pas garder les petits enfants. Nous avons conclu que nous le ferons avec l’assentiment de ces derniers. 

Au moment d’écrire ces lignes, les restaurants ferment leurs salles à manger tout en conservant les livraisons et les services à l’auto. Pensez-vous réellement que cette théorie du complot tient la route ? Le seul point faible au dossier est la gestion merdique du gouvernement fédéral qui tarde à fermer ses frontières aux avions provenant de pays fortement contaminés comme l’Espagne. Hier soir durant le bulletin de nouvelles, les journalistes étaient présents à l’aéroport pour voir débarquer un avion plein de personnes en provenance de l’Espagne, sans protections et sans restrictions !

Le gouvernement fédéral sera responsable des dommages collatéraux causés aux Canadiens et Canadiennes à cause de sa gestion de crise mollassonne et totalement irresponsable. Je suis quelqu’un de responsable à ce que je sache, assez équilibré dans la vie et surtout analytique des situations délicates. Je ne peux comprendre le scepticisme des gens qui croient à cette théorie du complot et qui s’insurgent des mesures mises en place. Continuez à croire au complot, que vous seuls connaissez la vérité et que le reste du monde est à la merci des gouvernements qui se responsabilisent face à la situation. Tous les dieux qui ont fait le monde ont été généreux, car ils ont répandu les cons équitablement sur la Terre !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
Solidarité Covid-19

La solidarité qu’osse ça donne

Dans mon ancienne vie de syndicaliste, j’ai participé à des dizaines de manifestations de toutes sortes. Immanquablement, j’ai scandé le mot « solidarité » à chaque fois, des centaines de fois. Ce mot qui sortait de ma bouche par automatisme est reconnu dans toutes les organisations ouvrières à travers le globe. Je connaissais sa définition certes, mais jamais l’action d’être solidaire ne s’était manifestée comme elle le fait depuis le début de cette crise sanitaire qui ne laisse personne indifférent.

PCC LOGO

Reporter la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada, oui ou non? 

Le Parti libéral du Québec a suspendu sa course à la chefferie et le Parti québécois l’a reportée aussi. Pourquoi le Parti conservateur du Canada s’obstine-t-il à poursuivre sa course, qui passe inaperçue de toute façon? Pour l’heure, la population du Canada doit composer avec le confinement, la distanciation sociale, l’encadrement des enfants, les fermetures de commerces, les pertes d’emploi et un moral en dents de scie. N’est-ce pas assez? A-t-elle envie, en ce moment, d’écouter des débats sur les oléoducs? A-t-elle la tête à entendre des gens s’obstiner sur le programme de l’un ou de l’autre? Je ne crois pas.

ainées

Crise du COVID-19 : restez chez vous !!!

Depuis le début de la pandémie, le premier ministre François Legault et le directeur de la santé publique du Québec Horacio Aruda ont clairement dit que les personnes âgées de 70 ans et plus étaient les plus à risque face à cette nouvelle maladie. C’est pour cette raison que le gouvernement a demandé à ces personnes de rester chez eux afin de ne pas contracter le virus et le propager aux autres.

Clown Coronavirus

L’humour au temps du coronavirus

Comme plusieurs, ma page Facebook affiche de nombreuses blagues depuis que la pandémie de la
COVID-19 a frappé aux portes du Québec. Des clips, des MEME, en veux-tu en voilà, évidemment le
degré de drôlerie dépend beaucoup de l’état d’esprit qui est le vôtre au moment de les consulter, il y a
du bon et beaucoup de moins bon.

  • Nouvelles semblables
Médias

Critiquer les médias au temps du coronavirus

Depuis le début de la crise du coronavirus, nous, les Québécois, avons la chance (oui la chance) d’avoir un premier ministre qui ne compte pas ses heures ni les efforts que cela demande de recevoir et d’assimiler rapidement un flot énorme d’informations, pour nous donner l’heure juste en toute transparence, avec la bonhommie qui le fait apprécier d’une vaste majorité d’entre nous, toutes couleurs politiques confondues.

Solidarité Covid-19

La solidarité qu’osse ça donne

Dans mon ancienne vie de syndicaliste, j’ai participé à des dizaines de manifestations de toutes sortes. Immanquablement, j’ai scandé le mot « solidarité » à chaque fois, des centaines de fois. Ce mot qui sortait de ma bouche par automatisme est reconnu dans toutes les organisations ouvrières à travers le globe. Je connaissais sa définition certes, mais jamais l’action d’être solidaire ne s’était manifestée comme elle le fait depuis le début de cette crise sanitaire qui ne laisse personne indifférent.

Printemps

Un printemps sous la menace d’un coronavirus

Il y a quelques semaines, nous étions au Mexique pour nos vacances annuelles. Nous attendions le nouveau printemps sous le soleil sans toutefois nous douter de ce que nous réservait l’avenir. Jamais nous n’aurions imaginé un tel scénario dramatique. Le printemps est en effet arrivé, mais les terrasses et les restos sont vides. Le soleil brille dans le ciel, mais peu de gens sont dans les rues pour en profiter.

ainées

Crise du COVID-19 : restez chez vous !!!

Depuis le début de la pandémie, le premier ministre François Legault et le directeur de la santé publique du Québec Horacio Aruda ont clairement dit que les personnes âgées de 70 ans et plus étaient les plus à risque face à cette nouvelle maladie. C’est pour cette raison que le gouvernement a demandé à ces personnes de rester chez eux afin de ne pas contracter le virus et le propager aux autres.

  • Autres articles de Claude Roy
Futur des canadiens

L’incertitude, la confusion et la réalité

Pour ceux et celles qui vivent la situation, qui en subissent les inconvénients et qui envisagent la dure réalité qui attend la pandémie, c’est une toute autre réalité. Une certaine confusion persiste sur la gravité de la situation et les mesures imposées afin d’éviter le pire. Nos habitudes sont chamboulées, nos voisins et amis vivent une situation perturbante et souvent terrifiante. Nous ne souhaitions pas connaître ce genre de situation pour la fin de notre vie.

Covid-19 Coronavirus

COVID-19 (Coronavirus) – Panique ou fumisterie?

De toute ma vie, je n’ai jamais vécu une situation semblable. Lors de l’épidémie de HiN1, nous avions dû aller se faire vacciner dans des lieux de rassemblement, mais c’était pour la bonne cause nous disait-on. Tout doucement, nous avons entendu parler de la Chine, avec sa population de 1.5 milliards d’habitants, d’où provenaient les premiers malades, puis la Corée, l’Iran et l’Italie. Nous cherchions à nous rassurer, prétextant que cette contagion ne se rendrait pas chez-nous. Mais voilà que le Coronavirus frappe à la porte.