• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement a abandonné les restaurateurs de la grande région de Montréal et il sera le grand responsable de leurs faillites !

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

À la mi-mars, la pandémie de coronavirus a frappé le Québec de plein fouet. Afin de se protéger du virus chinois, le gouvernement de la CAQ a mis en place un plan de confinement généralisé. Tous les commerces non essentiels ont fermé leurs portes.

Depuis quelques jours, des industries sont autorisées à rouvrir. Mais les restaurants n’en faisaient pas partie. Le gouvernement Legault avait-il un plan les concernant ? Force est de constater que la réponse est NON. Il a fallu le courage et la détermination d’un restaurateur Laurent Proulx pour que l’administration caquiste se réveille. En effet, lundi prochain, le premier ministre va annoncer la réouverture de tous les restaurants à l’extérieur de la grande région de Montréal à partir du 15 juin. C’est un pas dans la bonne direction, mais, que va-t-il se passer pour les restaurants à Montréal et les deux couronnes ? On ne le sait pas. C’est silence radio de la part du gouvernement. Quand vont-ils pour rouvrir ? On n’en sait rien.

En terminant, il faut constater que le gouvernement a abandonné cette industrie. Les restaurants de Montréal et des environs ne savent pas à quoi s’attendre. Malheureusement, une grande partie de ceux-ci vont fermer leurs portes pour toujours. Si cela arrive, est-ce que le gouvernement sera en partie responsable de cette catastrophe ? Honnêtement, poser la question c’est y répondre.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Le politicien

En cette période complètement folle et insensée, qui se révèle être une première historique pour l’humanité (le confinement), le citoyen responsable et intelligent est en droit de se questionner sur les conditions qui soudainement gèrent ou à tout le moins dirigent son quotidien. Il doit s’interroger sur le pouvoir que les politiciens exercent sur lui.

  • Nouvelles semblables

Les dommages collatéraux du confinement radical

Suite à certains commentaires entendus et reçus dans mon entourage, je me suis convaincu de résumer certains de ces fameux dommages collatéraux provoqués et causés par les confinements irresponsables de certains gouvernements, sur la foi d’une épidémie quand même inquiétante pendant les 2 ou 3 premières semaines.

Horacio Arruda doit partir !

Pendant deux mois et demi, le directeur de la Santé publique, Horacio Arruda nous a imposé un confinement généralisé. Il disait faire cela pour protéger les personnes âgées. On sait maintenant que ce fut un échec.

  • Autres articles de Simon Leduc