• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement Trudeau distribue toujours des masques chinois malgré les millions en subventions aux fournisseurs locaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Bien que le gouvernement canadien ait accordé des contrats de plusieurs centaines de millions de dollars à des fabricants nord-américains, la Colline du Parlement distribue des masques fabriqués en Chine aux députés, à leurs adjoints exécutifs et à d’autres employés.

Selon La Presse, les masques sont distribués depuis plusieurs semaines.

Le président de l’entreprise manufacturière Prescientx, Barry Hunt, a confié à La Presse être agacé par la décision du gouvernement d’utiliser des masques de fabrication chinoise.

“C’est un affront à notre pays”, a déclaré M. Hunt. “Je suis complètement sans voix”.

M. Hunt, qui est également président de l’Association canadienne des fabricants d’EPI (CAPPEM), s’est dit plus furieux que les 20 entreprises impliquées dans ce collectif aient été exclues des contrats gouvernementaux pour les prochaines années.

Services publics et Approvisionnement Canada (SPPC) a conclu des contrats à long terme avec deux sociétés pour la fabrication de masques.

Le PSPC a accordé un contrat de 250 millions de dollars sur cinq ans à la société américaine de biens industriels 3M pour la fabrication de masques N95, tandis que la société montréalaise Medicom a reçu un contrat de 382 millions de dollars sur dix ans pour la fabrication de masques N95 et de masques chirurgicaux.

3M et Medicom ont également reçu une aide financière du gouvernement canadien pour agrandir leurs installations. 3M a reçu 23,3 millions de dollars destinés à moderniser une usine à Brockville, en Ontario. Medicom a obtenu une subvention de 29 millions de dollars.

M. Hunt a déclaré à La Presse que les entreprises qui font partie du CAPPEM n’ont pas obtenu d’aide financière pour lancer des productions locales.

“Nous avons une nouvelle industrie de fabrication d’équipement de protection individuelle qui prend forme dans ce pays, mais vous ne pouvez pas obtenir un contrat, un prêt ou une subvention du gouvernement”, a-t-il dit. “Pourquoi le gouvernement ne donne-t-il des aides financières, l’argent des contribuables, qu’à des multinationales comme 3M et Medicom ?”.

CAPPEM pourrait devenir la principale source lorsqu’il s’agit de produire des masques, selon Hunt. Cependant, l’approvisionnement a été mal géré par le gouvernement canadien, ce qui explique pourquoi les stocks ont été épuisés lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé.

Le député conservateur Pierre Paul-Hus a condamné la Colline du Parlement pour avoir utilisé des masques de fabrication chinoise.

“Après que des entreprises canadiennes aient investi massivement pour produire des masques ici, il est totalement incompréhensible que le gouvernement canadien continue de nous fournir des produits fabriqués en Chine et faussement approuvés par la FDA”, a déclaré M. Paul-Hus.

Le gouvernement canadien a versé 8,6 millions de dollars à une société de services professionnels pour l’aider à se procurer des produits en Chine au début de la pandémie.

Le PSPC a également signé un contrat avec Deloitte pour gérer les expéditions des entreprises chinoises de fournitures médicales.

” Le ministère a engagé Deloitte pour aider les fonctionnaires à naviguer dans ce qui est soudainement devenu l’industrie la plus compétitive du monde “, indique une note de service du PSPC. “Ce cabinet aide le Canada à identifier les sources d’approvisionnement qui répondront aux normes canadiennes, à sécuriser la chaîne d’approvisionnement et à faciliter le processus d’exportation.”

Le bureau du président de la Chambre des communes n’a pas pu être joint pour un commentaire à temps pour la publication.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC