• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement Trudeau promet de censurer les propos « offensants » des médias sociaux en 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le gouvernement Trudeau introduira une nouvelle réglementation pour lutter contre les « contenus offensants et les discours de haine » sur les médias sociaux en 2021.

Selon un document du ministère du Patrimoine canadien obtenu par le Blacklock’s Reporter, le gouvernement promet de nouvelles règles pour débarrasser Facebook et Twitter des contenus qu’il juge offensants.

« Nous avons l’intention d’adopter une approche globale avec le dépôt d’un projet de loi au début de 2021 qui s’appliquera aux différentes plateformes », écrit le personnel dans une note d’information.

« Nous travaillons à l’introduction de réglementations visant à réduire la diffusion de contenus illégaux, y compris les discours haineux, afin de promouvoir un environnement en ligne plus sûr et plus inclusif. Nous voulons protéger les Canadiens en ligne ».

Le gouvernement Trudeau promet une certaine forme de censure d’Internet depuis avant les élections fédérales de 2019. En 2020, le gouvernement a commencé à étudier des méthodes spécifiques pour lutter contre les discours de haine en ligne et a proposé de nouvelles restrictions pour les services de streaming.

« Les plateformes de médias sociaux telles que Facebook ou Twitter sont de plus en plus essentiels à la participation à la vie démocratique, culturelle et publique », a écrit Patrimoine canadien.

« Cependant, les plateformes de médias sociaux peuvent également être utilisées pour menacer, intimider, intimider et harceler les gens, ou servir à promouvoir des opinions racistes, antisémites, islamophobes, misogynes et homophobes qui ciblent les communautés, mettent en danger la sécurité et le risque des gens et sapent la cohésion sociale ou la démocratie du Canada ».

En septembre, le ministère de la Justice cherchait des « recours juridiques » pour lutter contre les discours offensants et non réglementés en ligne, ce qui inclut probablement des sanctions pour les personnes offensantes.

Un article de tnc.news.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC