Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le ministre du logement et de la diversité de Justin Trudeau impliqué dans un scandale de corruption

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Traduit de l’anglais. Article de Alex Boutilier, Mercedes Stephenson , Mackenzie Gray, Marc-André Cossette et David Gray publié le 19 janvier 2023 sur le site de Global News

Le bureau du ministre du Logement, Ahmed Hussen, a admis jeudi soir que sa principale collaboratrice est la sœur de la directrice d’une société de communication de type « foodie » qui a reçu 93 050 dollars de fonds de circonscription.

Le bureau de M. Hussen a confirmé que sa directrice des politiques, Tia Tariq, est la sœur de Hiba Tariq, la directrice de Munch More Media, la société qui a reçu des contrats lucratifs pour aider le député de York-Sud-Weston à atteindre ses électeurs.

Toutefois, le bureau de M. Hussen a déclaré que l’arrangement avait été divulgué à la commissaire fédérale aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

[…]

Hendrych a ajouté que le cabinet du ministre, où travaille Tia Tariq, et le bureau de circonscription, qui paie le cabinet de Hiba Tariq, sont deux entités distinctes.

Les dossiers de lobbying montrent que Tia Tariq travaille avec Ahmed Hussen depuis au moins 2017, lorsqu’il était ministre de l’immigration, et a occupé un certain nombre de postes au sein du bureau du ministre depuis. Elle occupe maintenant le poste de directrice politique.

Hiba Tariq, sa sœur, est la directrice de la société de relations publiques Munch More Media Inc, une entreprise de communication à Toronto. Dans un post Instagram de décembre 2015, Hiba a tagué un autre utilisateur d’Instagram, les identifiant comme des sœurs.

Sur son profil Instagram, Tia se décrit comme une « politicarde » travaillant en « politique pour #TeamTrudeau. »

Munch More Media a reçu au moins 93 050 $ en travaux de communication pour le bureau de circonscription d’Ahmed Hussen à York-Sud-Weston depuis janvier 2021. Global News a d’abord rapporté les contrats grâce à une analyse des dossiers de dépenses accessibles au public.

Les contrats coïncident avec l’époque où Tia Tariq était conseillère principale du ministre Hussen.

[…]

Les députés sont autorisés à utiliser les fonds publics de leur circonscription pour des travaux de communication, mais M. Hussen est l’un des trois ministres qui ont dépensé des sommes importantes en relations publiques ces derniers mois.

Tous les titulaires de fonctions publiques fédérales sont toutefois tenus d’éviter les conflits d’intérêts.

Lorsqu’on lui a d’abord demandé si elle avait une relation personnelle avec le ministre Hussen avant les contrats, Hiba Tariq a répondu que non. Après des questions complémentaires, elle a confirmé qu’elle connaissait l’ancien directeur des politiques du ministre, Abdikhier Ahmed.

Ahmed a confirmé qu’il est le co-directeur de « Empire of Goodness », une organisation à but non lucratif, avec Hiba Tariq.

[…]

S’adressant aux journalistes à Ottawa jeudi, avant les dernières révélations sur le lien entre le bureau du ministre et Munch More Media, le chef du NPD Jagmeet Singh a qualifié les détails de l’histoire initiale de « manifestement problématiques ».

« Il y a un test d’odeur, et si quelque chose sent mauvais, je ne devrais pas le faire. Envoyer de l’argent à des amis proches sans un processus clair en place ne passe évidemment pas le test de l’odeur », a déclaré Singh.

« Ce que nous voyons dans ce cas, et comme nous l’avons vu dans des cas récents avec d’autres ministres, c’est que (les libéraux) semblent toujours trouver un moyen de donner ces contrats à des gens avec lesquels ils sont amis, ou à des gens avec lesquels leurs amis sont amis », a déclaré le critique conservateur en matière d’éthique Michael Barrett dans une interview avec Global jeudi.

En décembre, la ministre du Commerce Mary Ng s’est excusée d’avoir enfreint les règles d’éthique en ce qui concerne des contrats d’une valeur de 17 000 $ accordés à la firme de son amie, la commentatrice libérale Amanda Alvaro.

« Il n’y a tout simplement aucune excuse pour passer un contrat avec la société d’une amie », avait alors déclaré le commissaire à l’éthique Mario Dion dans un communiqué.

En 2020, Yasmin Ratansi, alors députée de Toronto, a démissionné du caucus libéral après qu’il a été révélé qu’elle avait embauché sa sœur pour travailler dans son bureau de circonscription.

[…]

En août dernier, M. Hussen a fait l’objet d’un examen minutieux au sujet d’une subvention de 133 000 dollars accordée à une organisation dont le consultant principal, Laith Marouf, avait tweeté sur les « suprémacistes blancs juifs ». Les messages, qui ont fait surface sous forme de captures d’écran du compte Twitter privé de Marouf, ont été décriés comme antisémites, et Hussen a décidé de couper leur financement.

Pour lire l’article dans sa forme originale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Bravo Fitzgibbon! Mais encore…

On apprenait dans les derniers jours que le super-ministre Fitzgibbon veillait à préserver l’attractivité du Québec pour les investisseurs étrangers, mais l’historique du gouvernement Legault

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles