• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le port du masque obligatoire : pourquoi maintenant ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Cette semaine, le gouvernement Legault a annoncé qu'il rendra le port du masque obligatoire dans les lieux fermés dès le 18 juillet. Supporteurs et opposants s’affrontent sur ce sujet dans de vifs débats sur les réseaux sociaux.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Cette semaine, le gouvernement Legault a annoncé qu’il rendra le port du masque obligatoire dans les lieux fermés dès le 18 juillet. Supporteurs et opposants s’affrontent sur ce sujet dans de vifs débats sur les réseaux sociaux.

Personnellement, je crois que le premier ministre Legault fait fausse route. Le nombre de cas, d’hospitalisations et le nombre de morts ont beaucoup diminué depuis un mois. Alors, pourquoi rendre le port du masque soudainement obligatoire ? Je crois que c’est une question de perception. Le gouvernement Legault veut montrer à la population qu’il est dans l’action et qu’il prend cela très au sérieux. Je vais le répéter, la gestion de crise de la CAQ a été un échec et le nombre de morts élevé le prouve bien.

À mes yeux, le gouvernement Legault aurait dû laisser la liberté de choix aux Québécois concernant le port du masque.

En terminant, sur sa page Facebook, l’ancien animateur de radio Éric Duhaime pose de bonnes questions ce matin concernant la décision de la CAQ : « Pourquoi la Santé publique a prétendu que le port du masque était une fausse sécurité jusqu’à la il y a à peine quelques semaines ? »

« Que se passe-t-il avec l’immunité collective ? » « Et pendant combien de temps obligeront-ils tout le monde à porter le masque ? On n’a aucune garantie qu’on ne trouvera un vaccin au cours des prochains mois, ni même des prochaines années ».

Voici l’intégral de sa publciation Facebook:

Écœuré d’entendre que ceux qui s’opposent au port obligatoire du masque sont des égoïstes.
Comme si les obéissants et les dociles ont le monopole de la vérité et de la compassion. ?
Expliquez-moi pourquoi AUCUNE autre province au Canada n’oblige ses citoyens à porter le masque? Les autorités ailleurs au pays sont toutes égoïstes et anti-science?
Pourquoi la Santé publique a prétendu que le port du masque était une fausse sécurité jusqu’à il y a à peine quelques semaines?
Que se passe-t-il avec l’immunité collective? Nos efforts ne devaient pas être d’aplanir la courbe afin de ne pas surcharger notre système de santé, mais qu’éventuellement les plus jeunes et les gens en santé devaient tous attraper la COVID pour développer nos propres anticorps?
Et pendant combien de temps obligeront-ils tout le monde à porter le masque? On n’a aucune garantie qu’on trouvera un vaccin au cours des prochains mois, ni même des prochaines années.
Combien de gens non-masqués ont été contaminés en faisant leur épicerie au Québec, depuis le début de la pandémie? Zéro, est-ce possible?
Avant de donner un chèque en blanc à des politiciens ou à des fonctionnaires et d’abdiquer nos libertés fondamentales, ce serait intéressant d’avoir réponse à ces question.
Partagez pour qu’on obtienne réponse plutôt que de se faire invectiver.

Éric Duhaime

Écœuré d’entendre que ceux qui s’opposent au port obligatoire du masque sont des égoïstes.Comme si les obéissants et…

Posted by Éric Duhaime on Wednesday, July 15, 2020

Est-ce que le docteur Arruda pourrait répondre à ces questions ?

Quand devez-vous porter un masque ?

Selon le gouvernement du Québec, « le port du masque ou du couvre-visage couvrant le nez et la bouche est obligatoire dans les transports en commun (autobus, métro, traversiers, taxis, services de voiturage, etc.) pour les personnes de 12 ans et plus. »

De plus, « le port du masque ou du couvre-visage couvrant le nez et la bouche sera aussi obligatoire dans les lieux publics fermés ou partiellement couverts à compter du 18 juillet 2020 pour les personnes de 12 ans et plus. Cette obligation, sauf exception, s’appliquera notamment aux lieux suivants :

  • un commerce de vente au détail;
  • une entreprise de services;
  • un cabinet privé de professionnel;
  • un lieu où sont offerts des services municipaux ou gouvernementaux;
  • une entreprise de soins personnels (ex. : coiffeurs, soins esthétiques);
  • un centre commercial;
  • un lieu de culte;
  • un lieu où sont offerts des activités ou des services de nature culturelle ou de divertissement (ex. : cinéma, salle de spectacles, etc.);
  • une salle de location ou un autre lieu utilisé pour accueillir des événements, comme des congrès et des conférences;
  • un lieu où sont pratiquées des activités sportives ou récréatives;
  • un restaurant ou un bar;
  • une aire commune, incluant un ascenseur, d’un établissement d’hébergement touristique;
  • un établissement d’enseignement (à l’exception des écoles préscolaires, primaires et secondaires), incluant un collège ou une université;
  • une gare de train ou d’autobus, une gare fluviale, une station de métro ou un aéroport.»

Pour plus d’information, consultez le site du gouvernement du Québec sur la Covid-19.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc