• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le SPVM arrête et détient des journalistes indépendants venus à Montréal pour couvrir les abus policiers et les mesures autoritaires

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Rebel News, un média indépendant du Canada anglais, a envoyé une équipe de journalistes à Montréal lors de la fin de semaine du 10 avril pour couvrir les comportements du SPVM durant le couvre-feu et la Marche pour les enfants prévue samedi.

Depuis plusieurs mois, le journaliste Yaakov Pollak couvre les nuits de couvre-feu à Montréal. Pollak a été la cible de plusieurs commentaires d’apparence antisémite de la part du SPVM. Sur la vidéo ci-bas, un agent décrit Pollak comme appartenant à un « média juif ».

Les journalistes de Rebel étaient venus soutenir Pollak dans sa couverture du couvre-feu et de la manifestation, mais le matin du 10 avril, quelques heures avant l’envolée de la marche, le SPVM s’est présenté au lieu d’hébergement des journalistes, un AirBnB, et a procédé à leur arrestation sans motif clair.

Keean Bexte, un journaliste de passage à Montréal, raconte son arrestation arbitraire par le SPVM :

Au moment d’écrire cet article, le SPVM tentait toujours d’obtenir un mandat pour fouiller la résidence des journalistes.

Une arrestation arbitraire de journalistes venus couvrir les abus du gouvernement et des forces policières n’est pas sans rappeler les régimes autoritaires et les pays de non-droit. La liberté journalistique est un pilier de la démocratie libérale qui semble s’écrouler peu à peu dans la province de Québec et au Canada.

Plus de détails suivront. 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles