• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

LE VIRUS EST PARTI ! LA SOCIÉTÉ EST LIBÉRÉE !

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
« LE VIRUS EST PARTI ! LA SOCIÉTÉ EST LIBÉRÉE ! » Imaginez entendre ça demain matin. Que faites-vous ? Quelle bizarre attitude laissez-vous tomber ? Comme personne, pas comme société. Je fais appel à vous, personnellement.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

« LE VIRUS EST PARTI ! LA SOCIÉTÉ EST LIBÉRÉE ! » Imaginez entendre ça demain matin. Que faites-vous ? Quelle bizarre attitude laissez-vous tomber ? Comme personne, pas comme société. Je fais appel à vous, personnellement.

Imaginez qu’une étude scientifique expose cette conclusion. Quelle sera votre réaction ?

« Enfin… il était temps… j’étais pu capable, etc. … » …  Et… vous vous réveillez…

Maintenant vous réfléchissez à ce rêve. Serait-ce possible ? Mais alors, il faudrait que les gens de TVA et autre « médias » rapportent la nouvelle, et ça, ça ne risque pas d’arriver. Surtout s’ils n’ont pas reçu l’aval du gouvernement pour le faire. Comment ça ? Hum, non, mais quand même, il faut s’interroger.

Et si je vous dis que le virus est vraiment devenu inoffensif. Certain que je ne suis pas TVA et autres. Alors me croirez-vous ?

Vous me suivez ? Pourquoi ne croire que TVA ? Ce ne sont pas des scientifiques ; non, mais ils prennent leurs ordres du gouvernement… ah oui ? Et le gouvernement prend sa science où ? Cette science qui est si souvent « désignée » par les politiciens, mais jamais expliquée… Où ?

Chez les fonctionnaires ? Le médecin de bureau dans sa tour d’ivoire ? Le premier ministre ?

Plusieurs scientifiques émettent ou publient des avis éclairés, et des études sérieuses, à l’inverse du courant actuel. Et pourtant leurs publications sont ignorées… Pourquoi ? Ça prend de la recherche sérieuse pour trouver des articles pertinents. Ce que les médias amis ne font pas.

Exposons alors quelques-uns de ces énoncés provenant de scientifiques, crédibles.

ET SI ON S’ÉTAIT TROMPÉS DEPUIS LE DÉBUT ?

Extraits traduits d’un article original publié le 10 juin dernier, dans le journal suisse « Weltwoche ». L’auteur est le Dr Beda M Stadler PhD, directeur à la retraite de l’institut d’Immunologie de l’Université de Berne, biologiste, et professeur émérite.

  • Fin 2019, lorsque la séquence génétique de ce virus fut identifiée, car très semblable, au virus de 2002, le Sars-Cov-2, nous aurions dû nous interroger plus sérieusement sur cette similarité. En passant d’où la désignation actuelle Sars-Cov-19…
  • Maintenant que nous cherchons un vaccin, soudainement nous apercevons cette même similarité à tous ces virus qui affectent les humains, tous les hivers, sous forme de grippe ou même de « gros rhumes ». Nous croyons conséquemment que plusieurs formes d’anticorps sont, par le fait même, présentes chez une bonne partie des humains.

Mi-avril 2020 : Des travaux de recherches menées par les Docteurs Andreas Thiel md, et Christian Drosten, virologiste, de Berlin, ont déterminé qu’environ 34 % des Berlinois, pourtant jamais exposés au Sars-Cov-2, en portaient les anticorps, sous forme de cellules T (globules blancs). Des personnes n’ayant éprouvé que de simples rhumes se trouvaient donc immunisées. Soit un citoyen sur trois… wow…

Une étude du Pr John P A Ioannidis, U. de Stanford, un des dix meilleurs scientifiques au monde selon l’institut Einstein, démontre que l’immunité naturelle envers les formes du Sars-Cov-2 (19), apparait être beaucoup plus élevée qu’initialement crue.

Retournons au Dr Stadler et son article.

  • Des scientifiques ont fait état de la transmission du virus de porteurs asymptomatiques vers des individus en santé. Dans le genre d’un « malade en santé » (sic). Assertion qui a fait paniquer quelques-uns des politiciens qui ont sauté sur les mesures de confinements sauvages, sans chercher à comprendre ce ridicule. Pourquoi ? …
  • Heureusement l’OMS a récemment clarifié sa position sur cette fausseté.
  • Si un virus est présent dans l’environnement, la plupart des gens en population générale le contractent, et surtout dans cette période de janvier à mars. Si la plupart de ces gens ne tombent pas malades, c’est qu’ils sont immunisés d’une façon ou d’une autre. Wow !
  • Maintenant les fameux tests : d’abord il faut comprendre que l’immunité chez un individu s’est développée à partir du combat contre le virus spécifique à l’origine.
  • Ce virus même annihilé laisse toujours quelques traces, des débris ; les produits de ces tests sont conçus pour réagir à de plus petites particules, histoire d’efficacité, et parfois jusqu’au centième de la particule originale.
  • Donc lorsqu’un individu est détecté « cas positif », mais n’est pas ou est peu malade, c’est que le réactif du test a touché un débris du virus. Ces « cas », du coup provoquent une fois de plus la panique, chez le gouvernement, les médias, et les plus « sensibles » de la population. Les mots… « Explosion, Éclosion, Augmentation effarante… ».
  • Il est donc fort probable qu’un nombre élevé de ces « cas positifs » ne soient que des réactions à ces débris de virus. Et donc plus de tests… plus de cas, mais, PAS plus de mortalités.
  • Autre exemple : lors d’une autre panique généralisée par l’OMS, à l’effet que 200 Coréens ayant déjà été infectés au Covid-19 étaient de nouveau contaminés, produisant alors l’affirmation que la contagion devenait répétitive. Il s’avéra que ces 200 personnes n’avaient jamais été infectées auparavant. L’OMS s’excusa par la suite. Et aucune de ces 200 personnes ne mourut.
  • De plus ces tests ne démontrent pas que le virus est toujours contagieux, mais seulement présent. Certains virologues croient même qu’il ne l’est plus (contagieux), car les chiffres des mortalités ne cessent de diminuer. Dans certains cas, ont disparues.
  • Et non, les cas positifs ne représentent pas une 2e vague, ou même une continuation.

MAINTENANT QUE FAIT-ON ?

Toujours avec le Dr Stadler ; « Le virus est parti » (très affaibli en tout cas)… On verra probablement encore certains effets l’hiver prochain, sous forme de rhume, et non, ce ne sera pas une 2e vague.

LA CONTROVERSE DU MASQUE

Toute cette population en santé, et sans problèmes médicaux importants, qui porte ce masque à longueur de journée, serait mieux de porter un casque de sécurité, car le risque de recevoir quelque chose sur la tête est plus probable que d’être malade et encore moins en mourir du Covid 19. (Dr Beda M. Stadler)

« Ce n’est pas qu’un masque est inefficace en soi », selon le Dr Benjamin Cowling, épidémiologiste à l’Université de Hong Kong, car on l’utilise dans les centres de santé. Mais la qualité des matériaux utilisés, leur fabrication de qualité supérieure, et leur manipulation se font par des professionnels bien entrainés. Très loin de l’usage quotidien de masques de moindre qualité par un peu tout le monde, et un peu n’importe comment. Lors de ces usages non avisés, les risques d’accidents et autres risques pour la santé sont augmentés, bien au-delà de quelque bénéfice que ce soit ».

« Si vous me demandez : le masque ou le lavage des mains ? Le lavage des mains à 100 %. »

Rendre le port du masque obligatoire est un geste politique, seulement.

Le port du masque fait appel à la responsabilité et/ou croyance individuelle, point.

Un retour à la « vraie » normale ? … Oui bien sûr, mais avec un paquet d’excuses, de l’OMS et de ses disciples, des supposés scientifiques avec des modèles tous croches, des politiciens avides de pouvoir et de contrôle du peuple. Ajoutons-y les délateurs, moutons du gouvernement, qui devront s’excuser personnellement aux citoyens qu’ils ont trahis honteusement.

En terminant, vous, le citoyen, êtes journaliste assistant à la période de questions du cirque de presse. Je vous laisse choisir parmi ces vraies questions à poser au PM.

  • Pourquoi les masques maintenant alors que le virus est devenu inoffensif ?
  • Pourquoi pas les masques en période virulente, de janvier à avril ?
  • Pourquoi un masque debout, mais pas assis ?
  • Pourquoi enlever le masque dans un espace intérieur avec toute la ventilation ?
  • Combien y a-t-il de décès Covid, dans la population générale ?
  • Combien y a-t-il de vrais décès Covid, selon les rapports d’autopsies ?
  • Combien de décès parmi les nouveaux cas, les 30 derniers jours ?
  • Combien de décès dans les CHSLD’s et autres RPA’s, autres que Covid ?
  • Quelles sont les causes des décès autres que Covid, tels déshydrations, etc. ?
  • Combien de faillites commerciales se sont produites jusqu’ici ?
  • Combien de faillites personnelles se sont produites depuis mars dernier ?
  • Combien de suicides depuis mars derniers ? Combien d’appels aux lignes d’aides ?
  • Combien de rapports de signalement à la DPJ, depuis mars dernier ? Augmentation ?
  • Combien d’appels d’urgence de conflits conjugaux, familiaux ?
  • Combien avez-vous de trolls payés sur les réseaux sociaux ?
  • Pourquoi Horracio, ne croyait pas au masque en début de crise, avec un virus actif ?
  • Pourquoi Horracio maintenant le préconise-t-il ?
  • Combien de contrats sans appel d’offres avez-vous conclus, en l’absence de l’Assemblée nationale ? Avec qui ? Et pour quelles raisons ?
  • Énumérez les articles du projet de Loi 61, qui n’ont aucun rapport avec la relance économique ?
  • Est-ce que vous avez un plan de sortie de la crise que vous avez entretenue après les 3 premières semaines ?… Si oui… quel est-il ?
  • Se peut-il que vous n’ayez aucune idée des dommages collatéraux causés par le gouvernement ? Si oui, nommez-en quelques-uns…
  • Pourquoi fermer les écoles alors que la clientèle est à « Zéro » risque ? Ou les ouvrir avec de multiples contraintes ?
  • Combien d’augmentation de décrochages scolaires prévoyez-vous ?
  • Combien de confinements de populations en santé ont eu lieu dans l’histoire ?
  • Quelle est la valeur des contrats de propagande donnés aux médias complaisants ?
  • Êtes-vous au courant du climat de division installé parmi le peuple ?
  • Êtes-vous au courant du climat de division avec les autres provinces canadiennes ?
  • Que faites-vous pour l’isolation des citoyens des Iles de La Madeleine ?
  • Comment expliquez-vous l’énorme différentiel des décès entre le Québec et le reste du Canada, soit environ le double pour une population de 8,4 M vs les autres 29M ?
  • Quel aspect de la gestion de cette crise vous rend le plus fier ? … Hum…

Avec ce genre de questions, pourtant bien légitimes, vous ne serez pas invité à vous assoir dans la salle de « presse (citrons ?) ».

Et maintenant, le virus est-il parti ? … de votre tête ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

OPINION: Pourquoi Peter MacKay va gagner

Ce n’est pas seulement parce qu’il a reçu l’appui de 61 députés ou sénateurs qu’il va remporter la course au leadership du Parti conservateur. Ni

Le Canada doit redevenir un leader du secteur de l’énergie

Le Canada doit faire preuve de leadership et toutes les provinces et territoires doivent s’unir en tant que pays pour soutenir notre secteur de l’énergie, compte tenu de son importance relative pour l’ensemble de l’économie canadienne.

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de André Forgues

COVID-19 : DIVISER UN PEUPLE, EST-CE CRIMINEL ?

COVID-19 « DIVISER POUR RÉGNER » Très vieille maxime attribuée à Phillipe II, roi de Macédoine, quatrième siècle av. J.-C.. Si elle date pas mal, on semble la retrouver de nos jours.