• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

LEDUC | Lettre aux députés caquistes

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Bonjour chers élus de la CAQ,

 Depuis 23 mois, votre chef dirige le Québec avec une main de fer.  Ce dernier gouverne par décret grâce à l’État d’urgence sanitaire.  En conséquence, un premier ministre tout puissant impose sa vision des choses sans contrepoids.  Cette urgence sanitaire est renouvelée tous les dix jours sans débats démocratiques.  Autrement dit, depuis mars 2020, la Belle province est une dictature sanitaire gouvernée par un empereur, François Legault.  Le principe sacré de la séparation des pouvoirs n’existe plus.  Les pouvoirs législatif et judiciaire sont bâillonnés par un pouvoir exécutif prédominant. 

Durant la crise sanitaire, votre leader a arbitrairement imposé aux Québécois des mesures sanitaires liberticides,  discriminatoires et ségrégationnistes.  Ce dernier a brimé les droits et libertés du peuple québécois par l’entremise du confinement, le couvre-feu et du passeport vaccinal.  Le chef du gouvernement affirme qu’il a fait cela pour combattre le virus et éviter une explosion des décès.  Le résultat est catastrophique.  Le Québec a le pire bilan au Canada en ce qui concerne  les décès liés à la COVID-19.  Donc, ses politiques radicales ont été inefficaces.    Malgré cela, encore aujourd’hui, le premier ministre continue son délire sanitaire. 

Quelles seront les conséquences à moyen et long terme de la politique sanitaire de votre gouvernement?

D’une part, votre administration a sacrifié une génération d’enfants.  Votre équipe s’acharne sur les jeunes avec vos mesures folles : port du masque dans les classes, interdiction de l’activité physique, empêcher les jeunes de se voir, confinement, etc.  Durant toute leur vie, les jeunes d’aujourd’hui vont avoir peur des virus et ils vont craindre de socialiser avec les autres.  Mais, François Legault se fout complètement d’eux, car ils ne votent pas.  Avec votre silence, cela prouve que vous n’avez aucune considération et d’empathie pour la jeune génération. 

D’autre part, la gouvernance caquiste a aussi causé d’autres problèmes sociaux et économiques comme la dépression, le suicide, la détresse psychologique, l’anxiété, le stress, la faillite, etc. 

Ultimement, depuis deux ans, je me pose une question.  Que sont devenus les députés de la CAQ?  J’ai la réponse.  Depuis le début de la pandémie, vous êtes des fantômes.  Vous vous cachez dans vos circonscriptions.  Vous n’avez pas le courage de défendre les gens ordinaires qui sont les victimes des politiques folles de votre chef.    Avez-vous défendu les restaurateurs, les personnes âgées, les entrepreneurs et les enfants?  Non, vous avez plutôt décidé d obéir aveuglement à votre patron afin de garder vos emplois et vos fonds de pension.  C’est tout ce qui vous intéresse et au diable le peuple. 

En terminant, vous avez  choisi la lâcheté au lieu de défendre les citoyens ordinaires.  Vous faites honte à la fonction de député.  Vous méritez tous une défaite cinglante le 3 octobre prochain.  Le Québec n’a pas besoin d’élus inutiles comme vous. 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc

Pierre Hugues Boisvenu appuie Jean Charest

Jean Charest peut compter sur plusieurs appuis importants auprès des conservateurs québécois, dont le sénateur Pierre Hugues Boisvenu. Le sénateur appuie l’ancien chef conservateur pour

Entrevue avec Adrien Pouliot

Il y a un an, Éric Duhaime était couronné chef du Parti conservateur du Québec. Sous sa gouverne, le PCQ est devenu une force politique

Je soutiens Jean Charest

La course à la chefferie du Parti conservateur du Canada sera passionnante, car elle oppose deux bons candidats, Pierre Poilievre et Jean Charest. Le premier