• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les Canadiens sont plus nombreux à vouloir conserver les statues que ceux qui souhaitent les voir retirées

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Parmi les personnes interrogées, 50 % ont déclaré qu’elles souhaitaient que les statues historiques restent debout, alors que 31 % seulement souhaiteraient qu’elles soient retirées.

Un nouveau sondage national réalisé par Léger et l’Association d’études canadiennes montre que les Canadiens aimeraient que des statues de personnages historiques comme Sir John A Macdonald restent en place.

Parmi les personnes interrogées, 50 % ont déclaré vouloir que les statues historiques restent debout, alors que 31 % seulement souhaiteraient qu’elles soient retirées.

Le sondage a été réalisé avant que plusieurs actes de vandalisme très médiatisés ne soient commis contre des personnages historiques par des militants antiracistes.

Une statue de l’ancien premier premier ministre canadien, John A. Macdonald a été renversé et décapité par des manifestants à Montréal le mois dernier.

Le premier ministre Justin Trudeau a évoqué l’incident de vandalisme lors d’une conférence de presse en disant qu’il était « profondément déçu » par les actions des manifestants.

« Nous sommes un pays de lois, et nous devons les respecter même si nous cherchons à les améliorer et à les modifier », a déclaré M. Trudeau.

« Ce genre d’actes de vandalisme ne fait pas avancer la voie vers plus de justice et d’égalité dans ce pays ».

Plusieurs jours plus tard, le canton de Wilmot, en Ontario, a discrètement retiré une statue du fondateur du Canada à Baden et l’a expédiée dans un lieu de stockage non divulgué en invoquant la nécessité d’une « réconciliation » avec la communauté autochtone du Canada.

« La statue restera dans le dépôt sécurisé jusqu’à ce que toutes les consultations soient terminées et qu’un rapport soit présenté au Conseil lors de la réunion du Conseil du 1er mars 2021, comme indiqué dans l’avis de motion », a déclaré un communiqué de presse du canton de Wilmot.

Des incidents similaires ont été signalés dans tout le Canada, alors que les protestations continuent de s’élever contre le racisme systémique présumé.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC