• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les grands absents de la « crise » liée à la « pandémie » de Covid-19

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Cependant on doit faire constat, aujourd’hui et avec une certaine stupéfaction, que des ressources humaines tellement valables et surtout nécessaires au bon fonctionnement de la société, font cruellement défaut de leurs présences. Comme si leur absentéisme ou invisibilité est devenu « la nouvelle norme sociale ». (terme à la mode)
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Nous vivons maintenant une période sans précédent de l’histoire du Québec. Avec cette crise sociale fabriquée de toutes pièces sur « excuse » de la covid-19.

Dans toutes les périodes de conflits, de catastrophes humaines ou naturelles, nous assistions à une levée sans réserve, de toutes les ressources humaines d’une population, pour soulager les victimes, pour reconstruire (les grandes corvées) et pour retrouver et conserver cet « art de vivre » d’une société moderne.

Cependant on doit faire constat, aujourd’hui et avec une certaine stupéfaction, que des ressources humaines tellement valables et surtout nécessaires au bon fonctionnement de la société, font cruellement défaut de leurs présences. Comme si leur absentéisme ou invisibilité est devenu « la nouvelle norme sociale ». (terme à la mode)

Pire encore, cette absence, cette invisibilité ne se produit pas par de quelconques manques de ressources, de communications ou de moyens, mais est tout simplement planifiée, voulue et ordonnée. Pourquoi ?

Au moment où la population a besoin d’aide pour affronter ces mesures illogiques, et insensées, d’un gouvernement Legault insouciant de la population, ces ressources humaines sont invisibles.

Bien évidemment, vous aviez déjà compris, que je désigne les grands organismes réunissant des professionnels, dont les expertises et interventions sont maintenant absentes, et même interdites par semble-t-il un gouvernement Legault, disons… à tendance totalitaire ?

Le Collège des Médecins

Plus de 23 000 médecins du Québec en font partie. La consigne officielle du Collège à ses membres est : « Taisez-vous ! Vous devez respecter votre devoir de réserve ». Ah oui ?

 Le devoir de réserve ?? Définition svp. Et le Serment d’Hippocrate alors ?

Curieusement, certains médecins sortent publiquement, les Vadeboncoeur, Lussier, Arruda et j’en oublie quelques-uns, qui s’affichent publiquement pour appuyer « sans réserve » les mesures contraignantes du gouvernement Legault, et ce, avec la bénédiction du Collège.

Également, « une lettre » signée par 150 médecins appuie les mesures du gouvernement Legault pour la rentrée scolaire. Qui sont-ils ? Mais toujours pas de problème avec le Collège.

Ce serait bien d’avoir l’avis des autres 22,850 médecins. Vous ne trouvez pas ?

D’autres comme le docteur Marc Lacroix, se font crucifier sur la place publique, par le sacrosaint Collège et les médias complaisants, pour avoir exprimé leur opinion professionnelle, différente et probablement plus valable que les « balles molles du Collège ». Alors ? Pourquoi ?

Combien de citoyens ont reçu des commentaires contredisant les positions gouvernementales, dans la confidentialité d’un cabinet de médecin ? Mais toujours sous le sceau du secret.

Expliquez-moi encore « Devoir de réserve »… Ou serait-ce un mutisme ordonné ?

Le Barreau du Québec

Un peu plus de 27 500 avocats y sont inscrits.

Les avocats ; peu importe ce qu’on en pense en général, certains font de bonnes actions supportant certaines conditions malheureuses survenant en société.

On a même vu, un célèbre cabinet d’avocats, se porter publiquement à la défense des citoyens, pour ensuite subitement, abandonner. Un certain conflit ayant amené un bris de confiance.

On peut toujours jouer avec les mots, il est vrai, mais peu de citoyens sont dupes.

Des avis légaux sont régulièrement demandés par des citoyens, par rapport aux mesures. À chaque fois, invariablement la réponse est « Mon devoir de réserve », sauf sous l’anonymat.

Il est admis que même le pire criminel a droit à une défense pleine et entière. Pourquoi pas un peuple opprimé ?

L’Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec

Plus de 75 000 professionnels de la Santé y sont inscrits.

Sous le couvert de confiance entre proches ou de l’anonymat, des situations toutes plus incroyables et lourdes, les unes que les autres sont rapportées.

Ces professionnels, encore ici, qui sont clairement invités à se la fermer. Pourquoi ?

Mais que se passe-t-il dans cette « république de bananes » qu’est devenu le Québec ?

Et les médias complaisants et autres organisations soumises s’étonnent que des citoyens intelligents, logiques et sensés s’interrogent sur ce monde de « 1984 », que 2020 est en train de devenir. Et opposent certaines formes de résistance… à juste titre !

Quel pouvoir extraordinaire, ces Ordres, ont-ils donné à ce gouvernement qui chemine en toute confiance vers son agenda plus qu’inquiétant ? Et au mépris le plus total de la population.

En échange de quoi ? C’est incompréhensible. Les permis de pratique ? Ces ordres n’auraient pas à résister bien longtemps pour que ce gouvernement les laisse tranquilles, avec les permis.

Que se passe-t-il ? Leur a-t-on promis un siège dans cette « Nomenklatura » du 1 % de l’élite ?

On retiendra de 2020, qu’une partie importante de la population aurait mérité d’être supportée dans ce combat de David contre Goliath, mais ces ressources absentes et invisibles, ne les auront pas appuyés ou même encouragés.

Ne dit-on pas que les absents ont toujours tort ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Comment faire pour relancer le Parti libéral du Québec ?

Le 1er octobre 2018, le vénérable Parti libéral du Québec (PLQ) a subi sa pire dégelée de son histoire. Il a fait élire seulement 31 députés et obtenu 25 % des voix. Il faut souligner que c’est vraiment la majorité historique francophone qui a tourné le dos au PLQ. Comment expliquer cette affligeante défaite après quinze ans au pouvoir ? Allons voir cela de plus près.

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de André Forgues

Portez vos masques sans rouspéter, comme des zombies !

Je ne suis pas le plus fort en français, mais je veux dire ce que je pense. Sur les masques, notamment. Comme on semble vivre une période bizarre et difficile, il y a certaines choses que je voudrais comprendre. Pourquoi la majorité des gens sont-ils encore muets comme des zombies ?

« Écoutes les nouvelles ! »

Lorsque je sors publiquement pour dénoncer toute cette aberration de crise fabriquée du Covid-19, et l’hystérie collective qui s’ensuit, alors que j’expose des faits, des arguments scientifiques et/ou techniques, ou des résultats de recherches publiées, il arrive que je reçoive un commentaire tel : — « tu comprend rien tu invante tu es complotisss, et écoute les nouvelles ».