• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les médias de masse défendent le Forum économique mondial après les critiques de Poilièvre

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Pierre Poilièvre
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Les médias traditionnels font tout ce qu’ils peuvent pour défendre le Forum économique mondial (FEM) contre les attaques du chef de file conservateur Pierre Poilievre.

Au cours du week-end, Poilievre a annoncé que s’il était élu premier ministre, il interdirait à tous les hauts responsables du cabinet d’assister à la conférence controversée.

“Mes ministres de mon gouvernement seront interdits de participer au Forum économique mondial lorsque je serai au gouvernement”, a déclaré Poileivre. « Travaillez pour le Canada. Si vous voulez aller à Davos – à cette conférence – faites-en un aller simple.

Parmi les personnalités médiatiques qui se sont portées à la défense du FEM figurait le chroniqueur du Globe and Mail et invité fréquent de la CBC, Andrew Coyne.

Après que le président du groupe Alibaba, J. Michael Evans, se soit vanté d’avoir développé un «suivi de l’empreinte carbone individuelle» pour surveiller les gens, Coyne a semblé obligé de préciser que la surveillance reviendrait aux utilisateurs individuels et non aux autorités.

https://twitter.com/acoyne?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1529066537688174593%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ftnc.news%2F2022%2F05%2F24%2Flegacy-media-defends-wef-after-pierre-poilievre-shuns-organization%2F

Pendant ce temps, la présentatrice de Global News, Mercedes Stephenson, a également pris la défense de l’organisation mondialiste, demandant ce que Poilievre pense “a changé à propos du FEM” depuis que l’ancien premier ministre Stephen Harper a assisté à la conférence.

https://twitter.com/MercedesGlobal?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1528966328974880769%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ftnc.news%2F2022%2F05%2F24%2Flegacy-media-defends-wef-after-pierre-poilievre-shuns-organization%2F

De même, le journaliste de CTV, Evan Solomon, a qualifié l’annonce de Poilievre d’étrange et a pointé du doigt plusieurs membres bien en vue du Parti conservateur qui ont assisté au FEM.

https://twitter.com/EvanLSolomon/status/1528915414352265216?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1528915414352265216%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ftnc.news%2F2022%2F05%2F24%2Flegacy-media-defends-wef-after-pierre-poilievre-shuns-organization%2F

La journaliste du Globe and Mail, Robyn Urback, s’est moquée de Poilievre pour avoir “interdit à certaines personnes” de “quelque chose qu’Internet m’a dit que c’était mauvais”.

https://twitter.com/RobynUrback/status/1528760380369129472?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1528760380369129472%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ftnc.news%2F2022%2F05%2F24%2Flegacy-media-defends-wef-after-pierre-poilievre-shuns-organization%2F

Même certains journalistes des médias conservateurs semblaient avoir un problème avec la position de Poilievre.

Le chroniqueur du Toronto Sun, Brian Lilley, a qualifié l’interdiction de Poilievre de participer au FEM de “point absolument fou” et a dit au député conservateur de “baisser la pipe à shisha”.

https://twitter.com/brianlilley/status/1528876157810233344?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1528876157810233344%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ftnc.news%2F2022%2F05%2F24%2Flegacy-media-defends-wef-after-pierre-poilievre-shuns-organization%2F

Dans un éditorial, Lilley a également accusé Poilievre d'”acheter et de vendre un faux récit” sur l’organisation mondiale et de shilling des “théories du complot” pour vendre des adhésions au parti.

https://twitter.com/brianlilley/status/1528895797986742275?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1528895797986742275%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ftnc.news%2F2022%2F05%2F24%2Flegacy-media-defends-wef-after-pierre-poilievre-shuns-organization%2F

Ce n’est pas la première fois que Poilievre attaque le FEM durant sa campagne.

Plus tôt ce mois-ci, il s’est engagé à boycotter le forum après avoir été interrogé par des partisans lors d’un arrêt de campagne en Ontario.

https://www.tiktok.com/@mikegray287/video/7090324655797505285?referer_url=https%3A%2F%2Ftnc.news%2F&referer_video_id=7090324655797505285&refer=embed

“Je suis contre le Forum économique mondial”, a déclaré Poilievre. “Contrairement à Maxime Bernier, je n’ai jamais été à la conférence de Davos que propose le Forum économique mondial, et il devra expliquer pourquoi il y est allé et ce qu’il y faisait.”

“Mais je n’y suis pas allé, et je ne le ferais pas, ni aucun de mes ministres.”

Aux côtés de Polièvre se trouvait sa femme Ana, qui a déclaré aux supporters : « (h)son nom était sur le site Web, et nous ne savons pas pourquoi. Nous leur avons demandé pourquoi ils avaient mis (son) nom là-bas. La seule réponse que nous avons obtenue est qu’ils ont publié un article qu’il a publié, mais qu’il n’a aucune affiliation.

Poilievre a également nié toute relation avec le WEF dans une interview avec Andrew Lawton de True North en mars.

Comme l’a rapporté en exclusivité True North, l’année dernière, le gouvernement Trudeau a accordé au FEM 3 millions de dollars en financement des contribuables.

Actuellement, les décideurs politiques mondiaux se réunissent à Davos, en Suisse, pour assister au sommet du WEF de cette année. Andrew Lawton, membre de True North, a rendu compte de la scène des événements de la conférence.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Nègres blancs d’Amérique : abolissons le CRTC !

ÉDITORIAL/Québec Nouvelles s’oppose vivement à la position du CRTC d’exiger des excuses de Radio-Canada pour l’utilisation du mot ”nègre” en onde alors que l’invité prononçait

Les pompiers pyromanes de Radio-Canada

Il y a quatre jours, on apprenait que le CRTC avait émis un blâme envers Radio-Canada pour une mention en 2020 du titre du livre

Grève chez Agropur, Vache alors !

Deux millions de litre de lait ont été jeté en quelques jours en raison d’un conflit de travail à la fromagerie d’Agropur. Les employés de

Occident à risque : le piège ukrainien

Avec l’annonce d’une bonification de l’aide canadienne à l’Ukraine et du renforcement de la présence de l’OTAN en Europe de l’est ces derniers jours, notre

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles

Nègres blancs d’Amérique : abolissons le CRTC !

ÉDITORIAL/Québec Nouvelles s’oppose vivement à la position du CRTC d’exiger des excuses de Radio-Canada pour l’utilisation du mot ”nègre” en onde alors que l’invité prononçait

Grève chez Agropur, Vache alors !

Deux millions de litre de lait ont été jeté en quelques jours en raison d’un conflit de travail à la fromagerie d’Agropur. Les employés de