• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les Québécois doivent faire bloc contre la hausse de la taxe carbone d’Ottawa

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Nicolas Gagnon est directeur pour le Québec à la Fédération Canadienne des Contribuables

MONTRÉAL, QC : La Fédération canadienne des contribuables avertit les Québécois que le gouvernement Trudeau pourrait forcer le Québec à augmenter sa taxe sur le carbone au moment où il augmente la tarification dans toutes les autres provinces. 

« Le Premier ministre Justin Trudeau impose une hausse de la tarification sur le carbone à toutes les provinces canadiennes. Les contribuables québécois ont toutes les raisons d’être inquiets que ces hausses puissent survenir bientôt au Québec », a déclaré Nicolas Gagnon, directeur Québec pour la FCC. «Les politiciens québécois doivent défendre l’autonomie du Québec et s’assurer que cette intrusion d’Ottawa n’ait pas lieu ici.»

Le système de plafonnement et d’échange de carbone instauré au Québec coûte aux automobilistes près de neuf cents par litre d’essence. Le prix minimum sur le carbone sera revu à la hausse l’an prochain pour atteindre l’équivalent de 4,8 cents par litre d’essence. Selon La Presse, le prix de la tonne de carbone au Québec pourrait coûter près de 23 cents par litre d’essence d’ici 2030.

Le gouvernement fédéral demande à toutes les autres provinces d’augmenter leur taxe sur le carbone à 14 cents par litre d’essence l’année prochaine et à 37 cents par litre d’essence d’ici 2030. 

«Le gouvernement fédéral s’est engagé à veiller à ce que la tarification du carbone soit mise en place partout au Canada à un niveau de rigueur similaire», selon le ministère fédéral de l’Environnement et du Changement climatique. 

La Nouvelle-Écosse possède un système de tarification provinciale sur le carbone similaire à celui du Québec. Le 22 novembre dernier, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il imposait sa taxe fédérale sur le carbone en Nouvelle-Écosse. La taxe fédérale sur le carbone coûtera aux Néo-Écossais 17,3 cents par litre d’essence l’an prochain. 

«Au lieu de respecter l’autonomie des provinces, Trudeau fait payer aux Néo-Écossais des taxes plus élevées sur le carbone. Les Québécois ont toutes les raisons d’être inquiet d’être les prochains sur la liste du gouvernement Trudeau», a déclaré Franco Terrazzano, directeur fédéral de la FCC. «Trudeau n’a aucune raison d’augmenter le prix que les Québécois paient à la pompe avec sa taxe carbone fédérale.»

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Bravo Fitzgibbon! Mais encore…

On apprenait dans les derniers jours que le super-ministre Fitzgibbon veillait à préserver l’attractivité du Québec pour les investisseurs étrangers, mais l’historique du gouvernement Legault

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Nicolas Gagnon

Gaz Naturel : dernière chance pour le Québec

Nicolas Gagnon est directeur pour le Québec à la Fédération Canadienne des Contribuables L’Europe fait face à l’une des pires crises énergétiques de son histoire.