• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

L’incompétence de Justin Trudeau : est-ce que cela l’intéresse encore le travail de premier ministre?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Justin Trudea serre la main de l'Iran

Le 21 octobre dernier, les libéraux de Justin Trudeau ont été réélus pour un deuxième mandat. Lors de son premier mandat, le Canada a eu l’air fou sur la scène internationale. Il y a eu son voyage désastreux en Inde et des relations tendues avec la Russie, la Chine, les USA et l’Inde. Également, sur le plan intérieur, le bilan de ce gouvernement fut catastrophique : l’affaire SNC Lavallin, les déficits monstrueux, les chicanes avec les provinces, etc. On aurait pu penser que Justin aurait appris de ses erreurs et allait mieux gouverner lors de son deuxième mandat. Malheureusement, ce n’est pas le cas et les bourdes s’accumulent.

Le Coronavirus, une gestion exécrable du régime libéral


Lorsque la crise est apparue en Chine, les autres pays Occidentaux ont rapidement réagi et rapatrié leurs ressortissants. Au Canada, Justin Trudeau a tergiversé pendant des jours avant d’envoyer un avion pour ramener les Canadiens, qui étaient coincés en territoire chinois. De plus, depuis quelques jours, une centaine de Canadiens sont en quarantaine sur un bateau de croisière japonais. Il y a même deux Québécois qui ont contracté le virus à bord du paquebot. Dans ce dossier, les troupes de Justin Trudeau ont encore une fois mal géré la crise. Le gouvernement américain vient de rapatrier leurs concitoyens. Qu’est-ce que le Canada attend pour faire de même?

Crise ferroviaire : la catastrophique inaction de Justin Trudeau


Ensuite, depuis quelques jours, quelques autochtones bloquent les voies ferrées afin de protester contre un projet énergétique en Colombie-Britannique. Qu’a fait le gouvernement Trudeau? Rien. La semaine dernière, notre GRAND PM n’a pas cru bon d’annuler « ses vacances » en Afrique » pour rentrer au pays et régler la crise. Il est finalement revenu au pays lundi, mais il ne fait absolument rien pour dénouer la crise. Cet événement menace l’économie du pays et Trudeau ne fait que discuter sans obtenir de résultats. J’estime que le gouvernement aurait dû demander aux protestants d’arrêter leur barrage et ensuite discuter avec eux pour dénouer l’impasse. Si ces derniers auraient refusé d’obtempérer, le gouvernement aurait pu envoyer la police pour les arrêter. Cependant, le « Roi des licornes » ne veut pas faire de la peine à ses amis autochtones. Alors, il parle pour rien dire et pendant ce temps, c’est tout le pays qui paie pour son incompétence. Je ne parlerai même pas de sa pogné de mains amicale avec le ministre des Affaires étrangère de l’Iran. Ce pays est responsable de la mort de 57 Canadiens et notre PM agit comme s’il était notre ami. Cela me dégoute profondément.

En conclusion, en octobre dernier, Justin Trudeau a été réélu pour gouverner le pays. Si son travail ne l’intéresse plus, il devrait démissionner. En ce moment, son inaction et son amateurisme coûtent cher à l’économie du pays. Les Québécois et Canadiens méritent mieux qu’une personne qui à mes yeux, n’a jamais été apte à diriger ce grand pays. Au moins, ce gouvernement est minoritaire. Alors, on aura la chance de retourner en élection d’ici deux ans et sanctionner Trudeau. Il faut espérer que cette foi-ci, le Parti conservateur du Canada pourra nous offrir une alternative solide et crédible à cette administration incompétente.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
Solidarité Covid-19

La solidarité qu’osse ça donne

Dans mon ancienne vie de syndicaliste, j’ai participé à des dizaines de manifestations de toutes sortes. Immanquablement, j’ai scandé le mot « solidarité » à chaque fois, des centaines de fois. Ce mot qui sortait de ma bouche par automatisme est reconnu dans toutes les organisations ouvrières à travers le globe. Je connaissais sa définition certes, mais jamais l’action d’être solidaire ne s’était manifestée comme elle le fait depuis le début de cette crise sanitaire qui ne laisse personne indifférent.

PCC LOGO

Reporter la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada, oui ou non? 

Le Parti libéral du Québec a suspendu sa course à la chefferie et le Parti québécois l’a reportée aussi. Pourquoi le Parti conservateur du Canada s’obstine-t-il à poursuivre sa course, qui passe inaperçue de toute façon? Pour l’heure, la population du Canada doit composer avec le confinement, la distanciation sociale, l’encadrement des enfants, les fermetures de commerces, les pertes d’emploi et un moral en dents de scie. N’est-ce pas assez? A-t-elle envie, en ce moment, d’écouter des débats sur les oléoducs? A-t-elle la tête à entendre des gens s’obstiner sur le programme de l’un ou de l’autre? Je ne crois pas.

ainées

Crise du COVID-19 : restez chez vous !!!

Depuis le début de la pandémie, le premier ministre François Legault et le directeur de la santé publique du Québec Horacio Aruda ont clairement dit que les personnes âgées de 70 ans et plus étaient les plus à risque face à cette nouvelle maladie. C’est pour cette raison que le gouvernement a demandé à ces personnes de rester chez eux afin de ne pas contracter le virus et le propager aux autres.

Clown Coronavirus

L’humour au temps du coronavirus

Comme plusieurs, ma page Facebook affiche de nombreuses blagues depuis que la pandémie de la
COVID-19 a frappé aux portes du Québec. Des clips, des MEME, en veux-tu en voilà, évidemment le
degré de drôlerie dépend beaucoup de l’état d’esprit qui est le vôtre au moment de les consulter, il y a
du bon et beaucoup de moins bon.

  • Nouvelles semblables
Médias

Critiquer les médias au temps du coronavirus

Depuis le début de la crise du coronavirus, nous, les Québécois, avons la chance (oui la chance) d’avoir un premier ministre qui ne compte pas ses heures ni les efforts que cela demande de recevoir et d’assimiler rapidement un flot énorme d’informations, pour nous donner l’heure juste en toute transparence, avec la bonhommie qui le fait apprécier d’une vaste majorité d’entre nous, toutes couleurs politiques confondues.

Solidarité Covid-19

La solidarité qu’osse ça donne

Dans mon ancienne vie de syndicaliste, j’ai participé à des dizaines de manifestations de toutes sortes. Immanquablement, j’ai scandé le mot « solidarité » à chaque fois, des centaines de fois. Ce mot qui sortait de ma bouche par automatisme est reconnu dans toutes les organisations ouvrières à travers le globe. Je connaissais sa définition certes, mais jamais l’action d’être solidaire ne s’était manifestée comme elle le fait depuis le début de cette crise sanitaire qui ne laisse personne indifférent.

Printemps

Un printemps sous la menace d’un coronavirus

Il y a quelques semaines, nous étions au Mexique pour nos vacances annuelles. Nous attendions le nouveau printemps sous le soleil sans toutefois nous douter de ce que nous réservait l’avenir. Jamais nous n’aurions imaginé un tel scénario dramatique. Le printemps est en effet arrivé, mais les terrasses et les restos sont vides. Le soleil brille dans le ciel, mais peu de gens sont dans les rues pour en profiter.

ainées

Crise du COVID-19 : restez chez vous !!!

Depuis le début de la pandémie, le premier ministre François Legault et le directeur de la santé publique du Québec Horacio Aruda ont clairement dit que les personnes âgées de 70 ans et plus étaient les plus à risque face à cette nouvelle maladie. C’est pour cette raison que le gouvernement a demandé à ces personnes de rester chez eux afin de ne pas contracter le virus et le propager aux autres.

  • Autres articles de Simon Leduc
ainées

Crise du COVID-19 : restez chez vous !!!

Depuis le début de la pandémie, le premier ministre François Legault et le directeur de la santé publique du Québec Horacio Aruda ont clairement dit que les personnes âgées de 70 ans et plus étaient les plus à risque face à cette nouvelle maladie. C’est pour cette raison que le gouvernement a demandé à ces personnes de rester chez eux afin de ne pas contracter le virus et le propager aux autres.

Christian Dubé, François Legault et Éric Girard

Budget Girard : la CAQ n’a jamais été de droite, mais bien à l’extrême-centre

Mardi dernier, le ministre des Finances du Québec Eric Girard a présenté son deuxième budget, qui était axé sur l’environnement, la culture et les investissements dans les transports, l’éducation et la santé. La hausse des dépenses s’élève à 5% et il n’y aucune baisse d’impôts. Donc, c’est un budget dans la continuité.