• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Maxime Bernier défile avec les Montréalais contre les restrictions draconiennes du gouvernement Legault

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, était parmi les milliers de personnes qui ont participé à une manifestation à Montréal contre les vaccins COVID-19 obligatoires et les passeports vaccinaux, samedi.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, M. Bernier a déclaré que même si la température était froide à Montréal, cela n’empêcherait pas la foule de manifester. Il a ajouté que les gens sont prêts à se battre pour leurs droits.

“Nous disons non à ces mesures draconiennes, non à d’autres confinements, non aux passeports vaccinaux et non à l’illusion et à la ségrégation que nos dirigeants de l’establishment nous imposent en ce moment”, a-t-il déclaré.

M. Bernier a dit qu’il voulait unir tout le monde sous “le parapluie de la liberté”.

La manifestation, appelée la Marche québécoise pro-choix et libre choix, a attiré plusieurs milliers de personnes.

Les manifestants ont brandi des drapeaux du Québec et du Canada à l’envers en défilant dans les rues du Vieux-Montréal. Certains d’entre eux tenaient des pancartes portant des déclarations telles que “Les vies non vaccinées sont importantes”, “Le libre choix” et “Legault doit partir”.

Les manifestants ont tapé sur des tambours, fait sonner des cloches et soufflé dans des sifflets tandis que “Les maisons toutes pareilles” des Cowboys Fringants jouait en fond sonore.

Le ministre québécois de la santé, Christian Dube, a annoncé jeudi que la province allait étendre son système de passeport vaccinal pour exiger une troisième injection.

M. Dube n’a pas indiqué de date précise pour ce changement, mais il a précisé qu’il serait effectué lorsque tous les Québécois seraient admissibles à une troisième dose.

Actuellement, les Québécois ne peuvent recevoir une troisième dose que s’ils ont 45 ans ou plus, mais tous les adultes pourront recevoir le vaccin de rappel le 17 janvier.

M. Dube a également indiqué qu’à compter du 18 janvier, les personnes devront présenter leur passeport de vaccination pour acheter de l’alcool à la Société des alcools du Québec, gérée par la province, ou du cannabis à la Société québécoise du cannabis.

En outre, M. Dube a déclaré que le Québec allait étendre les passeports de vaccination à d’autres commerces non essentiels, tels que les services de soins personnels. Cette annonce sera faite dans les prochains jours.

“En limitant les endroits où (les personnes non vaccinées) peuvent aller, nous limitons leurs contacts”, a-t-il dit. “Si vous ne voulez pas vous faire vacciner, restez chez vous”.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC