• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Mouvement séparatiste Albertain : vers une faillite du Canada?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement centralisateur de Justin Trudeau cause la frustration partout au pays. Ce sentiment est nettement ressenti dans l’ouest où le mouvement séparatiste Wexit prend de l’envergure.  Cependant, la sortie de l’Alberta pourrait causer le plus grand désastre économique de l’histoire du Canada.

Le mouvement séparatiste de l’Alberta (le Wexit) grandit.  Un récent sondage Global News Ipsos indiquait que 31% des Albertains serait fortement favorable à quitter le Pays. Les mécontentements de l’ouest proviennent des politiques impopulaires de Justin Trudeau.

Au cours de son mandat, les libéraux ont mis en place la loi (C-69) qui donne au gouvernement fédéral le pouvoir d’annuler tous les projets majeurs des provinces et une seconde loi (C-48) qui restreint les navires à exporter l’énergie canadienne.

L’Alberta est la province la plus riche du Canada. Les derniers chiffres de statistique Canada indiquent que la province remet à chaque année 50 milliards au gouvernement fédéral dont 10 milliards vont directement au Québec par le programme fédéral de la péréquation.

Dans un scénario où l’Alberta se séparait, le budget du gouvernement fédéral, des provinces maritimes, du Québec et de l’Ontario plongerait inévitablement en déficit.

Depuis son arrivée au pouvoir, Justin Trudeau a déjà creusé 75 milliards de déficits si bien que le Canada se retrouve sans marge de marge de manœuvre pour éponger d’autres déficits. L’unité canadienne n’a jamais été aussi fragile, une séparation aurait des conséquences astronomiques pour l’économie canadienne.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Québec Solidaire méprise les Saguenéens

Comme si ce n’était pas assez de déplacer quelques dizaines de militants au Saguenay pour manifester contre GNL, Catherine Dorion, devant la montée du groupe

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de québec nouvelles

Québec Solidaire méprise les Saguenéens

Comme si ce n’était pas assez de déplacer quelques dizaines de militants au Saguenay pour manifester contre GNL, Catherine Dorion, devant la montée du groupe