• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

«On est en train de nous faire virer fous…pis solide à part ça!»

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

AVIS : Tous les anxieux chroniques, hypocondriaques, pathophobes, adeptes de la gouvernemaman-religion, et autres qui sont en manque psychologique de protection, VOUS ABSTENIR DE LIRE CE TEXTE, car il pourrait altérer vos phobies,  commencer à éclairer votre esprit, et permettre la remise en marche de votre capacité de réflexion.

Les autorités, dommage que l’on doive les désigner ainsi, et c’est pas par compétence qu’elles le sont, mais par un bizarre concours de circonstances et de notre système électoral rétrograde, que même Justin ne veut pas corriger. Lors des dernières élections au Québec, la CAQ a obtenu 37% des votes exprimés, soit seulement 26% des électeurs inscrits. (1) L’autre à Ottawa est minoritaire et sans parlement, une autre aberration.

Donc ces autorités, avec le concours des « spécialistes sanitaires » bureaucrates, politisés et attente d’une belle pension, et des médias de masse complètement collés aux pouvoirs en place, par le biais des subventions et autres avantages, sont en train de provoquer la pire crise économique et sociétale de l’histoire. Par exemple Trudeau, vient de signer un budget de 88 millions pour des campagnes de publicité Covid-19…difficile de mordre la main qui te nourrit.

Au Québec, c’est la loi 61 maintenant, accordant à un gouvernement CAQ des pouvoirs de l’ère Duplessis. Sur un principe valable, plusieurs mesures de contrôle seront sûrement incorporées « entre les lignes ». Et pas pour le bien du peuple.

Depuis quelques jours on assiste à une sorte d’escalade des mesures de contrôle. Pourquoi?

Nous devrions être en dé-confinement, mais que se passe t’il? Les mesures de contrôle maintenues en place sont toujours plus aberrantes les unes que les autres. On assiste à une mise en place de mesures d’infantilisation de la population dignes de celles existantes à l’ère du complexe clergé/gouvernement.

 La majeure partie des vrais scientifiques de terrains, s’accordent que le virus a maintenant muté, qu’il est plus faible et de moins en moins virulent en été au soleil et à la chaleur. Et la deuxième vague? Ben oui il y aura encore de la grippe l’hiver prochain, comme à tous les hivers.

Mais les « scientifiques » bureaucrates, et politisés, n’en sont pas si sûrs. Pourquoi? Eux qui n’ont pas traité de patients, ou touché une éprouvette depuis longtemps m’apparaissent comme plutôt déconnectés de la réalité sociétaire. Tous leurs avantages viennent du côté politique, alors….

Les mesures de contrôle mises en place dans les centres commerciaux, vont compléter l’effondrement économique de ceux-ci. La petite voisine a maintenant la peau des mains irritée à force de la désinfection à l’école. Le risque du virus chez les moins de 20 ans est zéro.

Les mesures de contrôle d’activités extérieures sont encore plus illogiques. Genre il faudra désinfecter les bâtons et balles au baseball, à chaque deux manches de jeu. Et éviter les contacts au soccer.

Il fallait croire que le dé-confinement arrivait et que cette période de grande noirceur se terminerait enfin. Mais qui suis-je, irréaliste, pour croire qu’un gouvernement lâcherait prise aussi facilement sur le contrôle du peuple? Imaginez-vous alors en premier ministre …

-« D’abord le contrôle de l’Information, et un ministère de la Propagande (sic) Donc les médias, faut les mettre de notre bord, réceptions, petits fours, beaux contrats de pubs gouvernementales, et des points de presse où l’emphase est mise sur la nécessité d’écoute, (grande écoute donc pubs plus payantes). Et maintenant les sondages, mon chum péquiste va m’arranger ça! En autant qu’il me fasse pas le coup de Pauline en 2014! Et ensuite mettre dans le coup un bon « spécialiste » et « scientifique politique »

-« Maintenant on m’aime (???), car après leur avoir fait peur, certains pensent que je suis le seul qui peut les sauver. Donc ils m’éliront de nouveau; entretemps je pourrais établir de nouvelles procédures de contrôle, et vu qu’on est « majoritaires », passer des lois avec mesures de «bâillon» pour renforcir mon autorité. Et des lois pour supporter mon objectif premier de faire l’indépendance du Québec, et en même temps de soutenir les amis des amis, avec des beaux contrats sans appels d’offres. Payant pour le Parti et … bon bon bon… »

Je spécule peut-être un peu ici, mais avouez que ça porte à réflexion.

-« Donc on continue à contrôler. C’est sûr que certains citoyens en appelleront à la désobéissance civile. Alors je profère les menaces suprêmes : « On va revenir en arrière », et, « Attention à la 2e vague », et, « On va retirer notre permission … notre permission? » Ça ! C’est du contrôle !

-« Et comme la supposée menace est de moins en moins présente, il faut donc maintenant manipuler les chiffres ».

En tout cas ce serait une bonne démarche pour garder le contrôle, n’est-ce-pas?

En 2012, la CBC, rapportait que la moyenne canadienne des décès dus à la grippe saisonnière, s’établissait autour de 8,000 par an. Mais la mort peut-être compliquée. Par exemple si un patient a déjà une maladie cardiaque ou pulmonaire, le fragilisant beaucoup, il se peut alors qu’une légère infection de grippe, lui fasse perdre la vie. Maintenant dans quelle base de données, inscriront nous ce décès? (2)

Il semble maintenant plus facile de « manipuler » les chiffres. En voici quelques-uns: aujourd’hui

Québec : 4935 décès, taux de mortalité vs la population totale : 0.06%. Encore 5e pire au monde.

Canada : 2767 (hors Québec), taux de mortalité vs la population totale (hors Québec) : 0,01%, et cela inclus l’énorme agglomération Torontoise. Toute une disproportion entre le Canada et le Québec. Et ce sont des calculs réels. Certains chiffres sont fournis par les gouvernements …

Et que dire de la Suède, une société libre en meilleure santé psychologique et économique où le taux de mortalité est de 0,04%.

Pas exactement des chiffres de pandémie, et faut se souvenir de la tranche d’âge à risque. Tous les modèles mathématiques étaient dans le champ. Ce virus, est à peine pire qu’une grosse grippe saisonnière; avec cette réalité qui dépasse maintenant les prévisions fictives, cette situation étant reconnue, il faut maintenant sortir de ce marasme psychologique, social et économique.

Pourquoi s’entêter à vouloir tout contrôler encore et pour toujours (selon certains)? Un tel entêtement pourrait éventuelle être qualifié de criminel. Suicides, violences familiales, etc …

« De telles situations d’urgence comme cette « pandémie », exigent maintenant beaucoup plus de vérifications et contre-vérifications, et non moins, et surtout pas d’une seule autorité gouvernementale, puisque les décisions prises auront de très grandes conséquences à moyen et long terme. Les démocraties doivent donc mettre en place une capacité de réflexion critique, en créant, par exemple une institution indépendante de type « Black Hat », afin de remettre en question des fondations techniques quant aux prises de décisions gouvernementales, afin qu’elles ne soient plus l’apanage d’un seul individu. » (3)

Faut admettre que la gestion de crise au Québec, a été maladroite et irresponsable. Et c’est peut dire… Ce gouvernement essaie t’il de corriger leurs erreurs actuelles avec un supposé contrôle pseudo protecteur?

Et ce gouvernement et les médias qui ont le front d’affirmer que la fermeture de telle ou telle entreprise est causée par le Covid 19. Évidemment Non. c’est la crise provoquée par les gouvernements qui est responsable.

Une chose est certaine maintenant, le contrôle du peuple est largement embrassé par certains de nos gouvernements. Les Pourquoi? On en a fait le tour et abondamment.

Alors que fait t’on maintenant? Ce serait peut-être bien de supporter ceux qui décident d’aller à l’encontre des directives folles? Allez visiter leurs commerces, par exemple. Et en tant que citoyens responsables, on le fera de façon respectueuse et logique.

Les files d’attente, les distanciations, les sens uniques, les endroits inaccessibles les jours impairs, et du grand n’importe quoi. Il ne manque que de se déplacer en file indienne, en tenant la petite corde « comme à la garderie Les Poussinots ».

Écoeurement complet! On en a assez ! C’est trop!

Parce que là on est en train de virer fous!

Références :

  1. Élections Québec, rapport d’Élections 2016, publié 2018.
  2. //cbc.news.ca/news/health/flu-deaths-reality-checks
  3. Sanjeev Sabhlock, “A critique of Neil Ferguson’s (The Imperial College)” pandemic model, Times of India 29 avril 2020. Publié par Peter St-Onge et Gaël Campan, “Covid-19: le modèle défectueux qui a confiné le Canada. IEDM, 5 juin 2020
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Un échec TOTAL du « gouvernemaman »

AVIS : Les disciples du « gouvernemaman » sont particulièrement invités à en faire la lecture, mais sont priés d’essayer de faire preuve de jugement pour une fois.

La nouvelle gauche est « haineuse et violente »

Depuis quelques années, une nouvelle gauche gagne de l’influence dans certain secteur comme : les médias, les syndicats, les universités et des partis politiques.  L’ennemi numéro

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de André Forgues

Un échec TOTAL du « gouvernemaman »

AVIS : Les disciples du « gouvernemaman » sont particulièrement invités à en faire la lecture, mais sont priés d’essayer de faire preuve de jugement pour une fois.

Le politicien

En cette période complètement folle et insensée, qui se révèle être une première historique pour l’humanité (le confinement), le citoyen responsable et intelligent est en droit de se questionner sur les conditions qui soudainement gèrent ou à tout le moins dirigent son quotidien. Il doit s’interroger sur le pouvoir que les politiciens exercent sur lui.

Maisons des Ainés… Maisons déguisées

On peut comprendre le besoin d’avoir de telles « maisons des ainés » ; certaines personnes âgées sont bien incapables de prendre soin d’elles-mêmes. D’autres peuvent se débrouiller un tant soit peu, et d’autres en bonne forme générale, n’ont pas de famille ou aidants proches pour socialiser

Les dommages collatéraux du confinement radical

Suite à certains commentaires entendus et reçus dans mon entourage, je me suis convaincu de résumer certains de ces fameux dommages collatéraux provoqués et causés par les confinements irresponsables de certains gouvernements, sur la foi d’une épidémie quand même inquiétante pendant les 2 ou 3 premières semaines.