• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Opinion | Depuis quand les médias choisissent-ils le gagnant de la présidence?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

L’élection présidentielle de 2020 est la plus serrée depuis celle de 2000. 

Moins de 1% sépare Biden et Trump dans quatre États,  l’Arizona (Biden 49.5% contre 49% Trump), la Georgie (49.5% contre 49.3%)  la Pennsylvanie (49.7% contre 49.1%) et le Wisconsin (49.6% contre 48.9%)  Donc, Biden a une très légère avance dans ces États fédérés. 

Malgré tout, hier, les grands médias américains ont donné la victoire à Joe Biden.  Depuis quand les médias choisissent-ils le gagnant de la présidence? 

Force est de constater que ces derniers n’ont pas retenue la leçon de la présidentielle de 2000.  À cette époque, nos grands conglomérats médiatiques avaient donné la Maison-Blanche à Al Gore.  Pourtant, c’est la Cour suprême qui a déclaré Georges W. Bush vainqueur.

Le même scénario pourrait se répéter cette année.  Des recomptages vont être effectués dans les quatre États que j’ai mentionnés plus haut.  En conséquence, le résultat final pourrait être très différent. 

Pour conclure, les médias biaisés de gauche n’ont pas pu retenir leur joie et ont annoncé la défaite du président sortant.  Joe Biden n’est pas encore le président élu.  Il faudra attendre le résultat du recomptage.  Je ne serais pas surpris de voir la Cour suprême trancher comme ce fut le cas  en 2000.  C’est à suivre…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

BOISVENU : Présentation de mon mémoire sur la réforme de l’Indemnisation des Victimes d’Actes Criminels

J’ai présenté mon mémoire devant la Commission des interventions particulières relativement au PL84 (Loi visant à aider les personnes victimes d’infractions criminelles et à favoriser leur rétablissement), déposé le 10 décembre dernier à l’Assemblée nationale, lequel projet de loi vise à réformer l’IVAC (Indemnisation des Victimes d’Actes Criminels).

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc