• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Pénurie d’essence au Royaume-Uni: les pompes à sec, le gouvernement se prépare à faire appel à des camionneurs de l’armée

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le Royaume-Uni est confronté au chaos alors que les stations-service sont à sec.

Ces derniers jours, de longues files d’attente ont été observées dans de nombreuses stations-service britanniques, et les pompes à essence sont à sec dans de nombreuses stations du pays, notamment à Londres.

La pénurie d’essence est largement imputée à une pénurie de chauffeurs de poids lourds. Au cours des derniers mois, la pandémie a empêché les jeunes conducteurs d’obtenir leur permis et leur certification.

Les conducteurs actuels vieillissent et les effectifs ont diminué au cours des dernières années.

Les agences de transport ont dû augmenter les salaires de leurs chauffeurs, ce qui a entraîné une hausse des coûts de transport dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

Ces derniers jours, des rumeurs ont circulé selon lesquelles la pénurie de chauffeurs routiers était devenue si grave que le pays allait bientôt manquer de produits de base, notamment de nourriture et d’essence.

Cette inquiétude a poussé des milliers de personnes à se rendre à la station-service dans l’espoir de faire des réserves en cas de pénurie éventuelle.

Dans ce que certains appelleraient une prophétie auto-réalisatrice, l’afflux d’automobilistes inquiets essayant de s’approvisionner a entraîné une pénurie d’essence dans tout le pays.

De longues files d’attente aux stations-service ont été observées dans toutes les régions du Royaume-Uni, le pire de la pénurie étant concentré à Londres.

Des incidents violents ont été signalés alors que des automobilistes anxieux faisaient la queue pour s’approvisionner.

Le gouvernement a annoncé qu’il mettrait en réserve 150 chauffeurs de camions de l’armée pour faire fonctionner les camions-citernes et approvisionner les pompes.

Selon les experts, le Royaume-Uni pourrait être confronté à une véritable crise énergétique, car le prix du gaz naturel a également explosé. Le pays s’attend à un hiver froid et rigoureux, ce qui fait grimper le prix du gaz naturel et pose la question de savoir si l’approvisionnement disponible suffira.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles