• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Radio-Canada croit que Trump a manqué de « remords » suite à la mort du chef de l’État Islamique

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Manon Globensky, « journaliste » d’expérience à l’emploi de Radio-Canada remplaçait cette semaine Michel C. Auger à la barre de la radio de Radio-Canada. Lors de son émission, celle-ci a vanté Obama d’avoir eu de la compassion suite à la mort de Osama Bin-Laden, et a reproché au président américain Donald Trump d’avoir manqué « d’empathie » à l’égard de la mort de Abu Bakr al-Baghdadi, chef de l’État Islamique. (Voir l’extrait ci- dessous.)

L’extrait en question

« J’étais à Washington au moment où le président Obama a annoncé la mort de Bin-Laden. Ce qui m’a beaucoup frappé hier, […] j’ai trouvé saisissant que Donald Trump ne semble pas avoir beaucoup de remords devant la mort d’un homme (de Abu Bakr al-Baghdadi) ».

Baghdadi était chef de l’État Islamique depuis 2014 et son bilan depuis se résume à plusieurs milliers de morts. Sous son règne, notamment 6,500 femmes et enfants Yazidi ont été pris comme esclaves sexuels. Des centaines d’attaques terroristes contre des civils ont été commandées, de même que l’exécution de dissidents ou d’homosexuels.

Radio-Canada n’a pas toujours pas clarifié les propos de Manon Globensky. Aucune excuse n’a été prononcé en date d’aujourd’hui.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de québec nouvelles