• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

SIMON LEDUC : Encore une fois, les « experts » et les sondages se sont trompés royalement

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Tous les sondages estimaient que Joe Biden allait facilement battre Trump et devenir président des États-Unis.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Tous les sondages estimaient que Joe Biden allait facilement battre Trump et devenir président des États-Unis. Encore une fois, les sondeurs se sont trompés royalement. Au moment d’écrire ces lignes, les deux candidats étaient au coude à coude dans les trois États pivots, le Wisconsin, la Pennsylvanie et le Michigan.

À mon avis, les maisons de sondage, les analystes politiques et les médias traditionnels n’ont plus aucune crédibilité. Pendant quatre ans, ils ont attaqué Donald Trump et tenté de le discréditer. On aurait pu penser que le Parti démocrate allait remporter facilement la présidence. Mais non, malgré cela, Donald Trump a très bien fait.

Pendant des années, les élites américaines ont méprisé les gens ordinaires. Donc, cette classe ouvrière a décidé de s’exprimer politiquement. Elle a pris sa revanche en 2016 en élisant Donald Trump. Hier, l’Américain moyen a accordé son appui au président sortant. Celui-ci a défendu ses intérêts durant son premier mandat.

En terminant, peu importe qui remportera finalement le scrutin présidentiel, le trumpisme va survivre à son fondateur. Ce mouvement populiste est là pour rester chez nos voisins du Sud. En conséquence, les médias, la vieille classe politique et les sondeurs en seront les grands perdants.

Rappelons que le Correspondant de TVA Nouvelles à Washington, Richard Latandresse, avait prédit que plus rien de pouvait sauver Trump pas plus tard que vendredi dernier la journée de l’Halloween!

Mardi, ce sera Biden et ce ne sera même pas serré. Donald Trump soulèvera une tempête, jurera qu’il s’est fait voler. Et ses partisans — une bonne majorité — le suivront, contestant la légitimité de l’élection. Trump qui a cochonné la fin de la présidence d’Obama, en mettant en doute sa citoyenneté américaine, va cochonner le début de celle de Biden.

Richard Latandresse, Correspondant de TVA Nouvelles à Washington
Capture d’écran sur le site de Journal de Montréal, 4 novembre 2020 à 11:30

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc

OPINION | Legault est un maudit menteur

…aujourd’hui, les Québécois viennent de constater que leur premier ministre est un menteur. Il est non seulement méprisant et arrogant, mais il est aussi un maudit MENTEUR.