• Site entier

La prise d’otages doit cesser

Ce texte est une lettre ouverte par André Forgues. « Le devoir d’un gouvernement est de protéger le peuple, pas de contrôler leurs vies »             Prés.

N’ayons pas peur

Je vais utiliser les quelques minutes que vous prendrez pour lire ce texte pour rappeler que nous, les Québécois, nous avons vécu d’autres crises. Je

Nos ainés, une catastrophe

Nouvellement élu député de l’ADQ, mon premier dossier qui tombe sur mon bureau en est un de dénonciation dans une résidence privée pour personnes autonomes.

La politique de confinement du gouvernement est un succès total, vraiment ?

À la mi-mars, le gouvernement Legault annonçait une politique de confinement générale et la fermeture de toutes les entreprises non essentielles. Quel était le but premier du premier ministre ? Freiner la progression du virus chinois et ainsi protéger les personnes les plus vulnérables, les 70 ans et plus ayant des problèmes de santé.

L’art de trébucher dans sa « prime jaquette »

Le 15 avril dernier, nous avons eu droit à un cri du cœur de notre gouvernement, suppliant littéralement nos médecins spécialistes et omnipraticiens de nous venir en aide. Une aide humanitaire comme ils prodiguent parfois dans les pays du tiers monde. Nos CHSLD représentent malheureusement le tiers monde présentement.

Le nouveau monde qui se profile

Une nouvelle étape de la crise vient d’être franchie, cette fois-ci éminemment politique. Donald Trump, président des États-Unis d’Amérique, annonce l’arrêt de la contribution financière

Le confinement : une bonne occasion d’apprendre

Un grand nombre de personnes s’ennuient parce que le Covid-19 limite leurs interactions avec leurs proches à des rencontres virtuelles. Certaines d’entre elles se réfugient dans la lecture ou dans une quête de nouveaux apprentissages. C’est le cas pour Émily Bégin et Guillaume Lemay-Thivierge qui apprennent à jouer respectivement du piano et de l’accordéon. D’autres profitent de ce jeûne d’activités extérieures qui leur est imposé pour apprendre de nouveaux pas de danse, une troisième langue, de nouvelles recettes ou des exercices pour améliorer leur forme physique.

Prison de Bordeaux, à Montréal (Québec).

Sénateur Boisvenu : « le gouvernement met volontairement la sécurité de la population en jeu »

Le matin du 7 avril, les médias nous confirmaient ce que j’appréhendais depuis le 24 mars dernier, soit la remise en liberté de centaines de criminels avant leur admissibilité à une libération conditionnelle. Le 24 mars dernier, lorsque le Sénat adoptait la loi C-13, je questionnais le ministre Blair sur ces éventuelles libérations. Ses réponses étaient évasives et ne m’ont pas convaincu de la logique de cette décision.

Des sources gouvernementales crédibles indiquent que le virus pourrait venir d’un laboratoire à Wuhan

Dans un article fracassant du Washington, Post, le chroniqueur Josh Rogin, fait des révélations assez troublantes sur l’origine probable du coronavirus chinois. Le chroniqueur rapporte que « deux ans avant que la pandémie actuelle de coronavirus ne bouleverse le monde, des représentants de l’ambassade américaine ont visité à plusieurs reprises un centre de recherche de l’Institut de virologie de Wuhan (WIV) en Chine et ont envoyé deux avertissements officiels à Washington concernant la sécurité insuffisante du laboratoire, qui menait des études risquées sur les coronavirus provenant de chauvesouris. »

Vivre dans la dignité. Une réalité dans les CHSLD en temps de pandémie ?

Bien avant la pandémie, nous savions tous et toutes que le quotidien des personnes hébergées dans certains CHSLD et dans certaines résidences privées n’était pas rose. Manque de personnel, sous financement, ratios intervenants patients trop élevés et j’en passe. En fait, il y a vingt ans que j’en parle. Que dis-je ? Que je m’époumone en déchirant ma chemise sur toutes les tribunes afin d’alerter la population et le gouvernement. Il faut dire qu’avec le précédent gouvernement et celui que je surnomme non affectueusement, le Dieu de la santé, c’était peine perdue. Pour lui, je n’étais qu’un hurluberlu qui l’a talonné sans arrêt en tentant de lui faire comprendre que les bâtisseurs de notre société et les personnes qui les cajolent en voyant à leur bienêtre méritent mieux. « Ce n’est pas un préposé que va me dire quoi faire. » Il ne l’a jamais dit publiquement, mais il l’a probablement pensé. Je l’imagine, car d’autres l’ont pensé avant lui, principalement dans mon milieu de travail. En fin de compte, je m’en contrefiche de ce que pensent les gens. Mon seul but était, est et sera de faire bénéficier nos ainés et toutes les personnes hébergées en institution, de soins dignes, justes et respectueux.

La Saskatchewan aura gagné la bataille contre le coronavirus d’ici le début mai, un miracle à l’horizon

En Saskatchewan, les autorités de la santé publique sont en train de gagner tranquillement la bataille contre le COVID-19.
Pourtant, la semaine dernière, la province a vu le nombre de malades du COVID-19 augmenter. On aurait pu penser que le virus se propagerait rapidement. Mais, depuis dimanche dernier, on a eu dix cas ou moins par jour. Comment expliquer ce revirement ?

Maire Vancouver

COVID-19: Vancouver au bord de la faillite. Qu’en est-il de Montréal ?

Hier, le maire de Vancouver Kennedy Stewart a affirmé que les conséquences économiques dues à la pandémie pourraient mener sa ville à la faillite. Selon un sondage, plus de la moitié des propriétaires d’entreprises ne pensent pas pouvoir payer totalement les taxes foncières à cause de la crise sanitaire.

Justin Trudeau viole les consignes de Québec pour passer la fin de semaine au chalet

Cela nous indique que Justin Trudeau s’est manifestement déplacé d’Ottawa en Ontario à Chelsea au Québec pour passer la fin de semaine à son chalet avec sa famille. Ce faisant, il a enfreint plusieurs consignes des autorités de la santé publique du Québec notamment de ne pas traverser la frontière et de se confiner chez soi sauf pour des sorties essentielles.

Monogamie Legault

L’amour au temps de la Covid-19 : Quand l’état franchit le seuil de la chambre à coucher

La semaine dernière fut plutôt riche en matière de dérapages. La distanciation sociale étant à privilégier, qu’en est-il des couples qui n’habitent pas la même demeure ? Mon fil d’actualité ainsi que quelques nouvelles m’ont amené à réfléchir à ce confinement, aux limites de l’État ainsi qu’au gros bon sens qui devrait prévaloir.

Quand allons-nous parler de relance économique?

Depuis quelques semaines, notre pays et le Québec en particulier, vivent un ralentissement de son activité économique dans tous les secteurs de l’économie. Les secteurs primaires, secondaires et tertiaires sont tous affectés de près ou de loin. Certaines de nos plus grosses entreprises vacillent dangereusement comme Air Canada qui a dû procéder à près de 20 000 licenciements. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Le 9 avril, on parle de plus de 5 millions de travailleurs qui se seront inscrits à la prestation canadienne d’urgence.

Une fausse nouvelle signée TVA

Le 2 avril, le Journal de Montréal titrait en une : « Des masques destinés au Québec détournés vers les États-Unis », mais derrière ce titre

Nos personnes âgées sont traitées comme du bétail

Bien avant le début de cette pandémie, les conditions de vie de nos ainés dans les CHSLD étaient difficiles et inacceptables. Cela peut s’expliquer par le manque de personnel dans ces établissements. Il n’y a pas grand monde qui veut faire ce travail à 14 $ de l’heure. Ces préposés aux bénéficiaires sont des héros et ils méritent une forte hausse de salaire. Il va falloir faire cela afin de recruter du personnel.

Asian Mask

Alors que l’Occident a paniqué, certains régimes asiatiques ont pris un chemin différent

ais, selon le Dr Mihai Macovei, chercheur associé à l’Institut Ludwig von Mises, en Alabama, certains pays asiatiques n’ont pas fait la même chose que leurs homologues de l’Ouest. Le Japon, la Corée du Sud, Hong Kong et Taiwan ont rapidement réagi face au coronavirus communiste en faisant beaucoup de tests et en isolant seulement les personnes infectées par le virus. Ces pays ont pu éviter une contagion majeure et le nombre d’infectés demeure bas jusqu’à maintenant. Les activités sociales et économiques se sont poursuivies normalement.

Fred Têtu

Horacio Arruda est « complètement dans le champ », selon Fred Têtu

ur les ondes de Maurais Live, sur les ondes de CHOI radio X, le professeur de philosophie au Cégep Garneau, Frédéric Tétu, estime que la politique de distanciation du gouvernement Legault, de deux mètres entre individus, n’est pas adéquate pour combattre le virus.

Berlin gèle le prix des loyers pour 5 ans

Le prix de près de 1.5 millions d’appartements à Berlin sera figé pour les cinq prochaines années dans le but de prévenir la montée excessive

Le déclin de la mondialisation heureuse

Ces dernières années, la mondialisation semblait désormais la seule voie possible pour le futur de l’humanité. Le traumatisme des deux guerres mondiales a donné lieu

Avons-nous la bonne direction?

Par André Forgues Le bouleversement de société que nous subissons depuis quelques semaines est sans précédent. Nous devons passer à travers plus d’émotions et de

Masque planète

COVID19 contre Québec : Moyen-Âge et taponnage

Bon. Nous sommes vraiment pris dedans. Une crise historique avec des mesures historiques. Mais ce n’est pas une raison pour tout jeter par-dessus bord et de ne pas dénoncer ce que nous croyons comme aberrant non plus.

Andrien pouliot

Le chef du Parti conservateur du Québec souhaite un groupe de travail pour la relance de l’économie

Hier, sous les ondes de CHOI Radio X Québec, M. Pouliot estime que le gouvernement Legault doit mettre en place un groupe de travail afin de préparer l’après-confinement. « On ne pourra pas vivre comme cela indéfiniment. Il va falloir que l’économie redémarre un jour », souligne le chef conservateur. Ce dernier pense que François Legault devrait annoncer quelles entreprises pourraient rouvrir leurs portes après le 4 mai. « Il faut savoir où on s’en va sur le plan économique. Il pourrait mettre en place un groupe de travail pour déterminer la suite des choses », martèle-t-il.

CONFINEMENT- L’écoute est un art qui sera bientôt très recherché

L’anxiété est la manie de gérer soi-même son stress, à l’exagérer même ou à anticiper à l’excès un malheur avant qu’il n’arrive. L’isolement auquel nous sommes tous obligés exacerbe à coup sûr, surtout chez certaines personnes, l’anxiété que provoque ce si petit ennemi qui ne cesse de gagner des victoires à la grandeur de la planète. Or, l’Association canadienne pour la santé mentale affirme que « […] trop de temps passé seul peut permettre le développement des inquiétudes et des angoisses ». De surcroit, la littérature sur le sujet démontre que non seulement l’écoute améliore l’état de bienêtre, mais elle aide aussi à diminuer le rythme cardiaque, le stress et l’attention portée sur le moment présent.

Jason Kenney

COVID-19 : 3,100 Albertains mourront selon le premier ministre Kenney

Hier, le premier ministre de l’Alberta Jason Kenney a annoncé les projections du nombre possible de cas d’infection et de morts du COVID-19 pour la fin de l’été. Dans cette province, on prévoit que jusqu’à 800 000 personnes seront infectées et que 3 100 d’entre elles décèderont d’ici la fin de la saison estivale. Le gouvernement albertain estime que si ses citoyens continuent de respecter la politique de confinement et de distanciation sociale, nous devons nous attendre à ce genre de nombre.

China communist

Pandémie de COVID-19, la Chine est la seule responsable de ce gâchis

Le coronavirus est apparu dans un marché d’animaux exotiques, dans la ville de Wuhan. C’est un animal infecté qui aurait transmis le virus aux Chinois présents dans ce marché. Les autorités auraient caché et sous-estimé l’existence de la maladie. Cela a permis à cette dernière de se répandre en Chine et rapidement dans le reste du monde. Depuis la mi-mars, l’épidémie est devenue une pandémie mondiale.

À genoux

Un microvirus qui nous fait plier les genoux

Le monde vivait heureux sans se soucier de demain. Il continuait d’ignorer les différences culturelles. Il laissait le pauvre s’appauvrir et les riches devenir plus puissant. Les grandes puissances mondiales nous démontraient leur suprématie militaire et avec un peu d’orgueil, défiaient le monde contre de futures représailles. Le G20 continuait de se réunir, car la population ordinaire ne comprend pas toujours les enjeux d’un tel regroupement. L’individualisme de chacun des pays membres se réfère sur les décisions prises. Les banques s’enrichissent sur le dos des plus démunis.

Legault étale 100 millions pour aider les entreprises avec le télétravail

Le gouvernement va mettre en place un programme de cent-millions de dollars afin d’aider les entreprises à la faire de la formation avec leurs employés, dans le domaine numérique et le télétravail. Le premier ministre a dit que 100 % des dépenses et salaires seront assumés par l’État québécois.

Justice

Les impacts du virus sur le système de justice

La crise autour du Coronavirus affectera énormément les procédures judiciaires au Canada et au Québec et les victimes en seront encore les grandes perdantes. Le retard des procédures judiciaires, rappelons-le, est le principal facteur de non-dénonciation chez les victimes surtout dans les cas de violence familiale et d’agression sexuelle.

Suède

La Suède combat la COVID-19… sans confinement !

En Suède, les autorités publiques ont décidé d’agir dans le sens contraire. Le gouvernement suédois n’a pas demandé à sa population de se confiner chez eux. Les écoles, les restaurants et les bars demeurent à ce jour ouverts malgré la pandémie. Le premier ministre du pays Stefan Lofven a dit que les Suédois sont des adultes responsables et qu’il ne fallait pas céder à la panique et aux rumeurs.

COVID-19 : Éric Duhaime a partiellement raison

Je dois vous dire que je suis partiellement d’accord avec M. Duhaime. Il faut reconnaitre que François Legault a agi rapidement face à la crise. Il a imposé une politique de confinement aux Québécois et a fermé les écoles et les entreprises qui n’offrent pas de services essentiels. C’est ce qu’il fallait faire pour éviter de se faire submerger par le COVID-19 comme en Italie. Par contre, je ne pense pas que cela soit réaliste de redémarrer la machine en avril. Cela serait trop risqué sur le plan sanitaire. Je crois que le confinement doit se poursuivre jusqu’à la mi-mai environ. Après cela, il y a de forces chances que le pire de la crise soit derrière nous. Après, j’estime qu’un retour au travail sera possible. Il faut se rendre à l’évidence. On ne pourra pas vivre confiner pendant un an. Ce n’est pas réaliste économiquement et socialement. Il faudra apprendre à vivre avec ce virus, qu’on le veuille ou non.

Fin du monde

Covid-19 : Le scénario de fin du monde

Depuis plusieurs jours, si ce n’est depuis le premier point de presse du premier ministre François Legault, des journalistes ne cessent de le questionner sur les scénarios de la courbe de propagation de la COVID-19, dont se sert la Santé publique pour préparer ses directives.

Cuba en français – 3 avril 2020

La Havane, une autre femme a été molestée, arrêtée, fouillée et mise en cellule pour interrogation musclée, « avec toi on va être dur et

Legault VS Pouliot

Adrien Pouliot: Legault néglige les conséquences de la politique de confinement

Hier, sur les ondes de CHOI Radio X (Maurais Live), le chef du Parti conservateur du Québec Adrien Pouliot a affirmé que la politique de confinement va avoir des conséquences économique et sociale très graves sur la société. Le gouvernement de la CAQ ne semble pas prendre cet aspect de la crise au sérieux, martèle le chef conservateur. Ce dernier pense que cette pandémie va causer de gros problèmes sociaux (hausse de dépressions, hausse de divorces, détresse psychologique, etc.), que le gouvernement Legault va devoir un jour aborder.