• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Sondage dévastateur pour Trudeau

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La plupart des Canadiens désapprouvent la performance de Justin Trudeau en tant que premier ministre et estiment qu’il est un leader qui divise, et presque autant espèrent qu’il démissionnera avant les prochaines élections, selon un nouveau sondage d’opinion publique sondant l’héritage du chef du Canada.

Les résultats du sondage Postmedia-Léger suggèrent que Trudeau fait face à des défis dans son succès électoral continu.

«Lorsque vous prenez les résultats de ces questions dans leur intégralité, on ne peut s’empêcher de penser que la coalition progressiste qui a élu Trudeau à sa majorité en 2015 et a contribué à ses minorités consécutives est considérablement tendue, voire brisée», a déclaré Andrew Enns, vice-président exécutif chez Léger.

“Sa popularité personnelle auprès des électeurs néo-démocrates et verts est faible, ce qui amène à remettre en question sa capacité à remporter une autre élection, certainement difficile de le voir jamais remporter la majorité.”

Plus de la moitié de tous les répondants à l’enquête nationale, quel que soit leur parti, ont désapprouvé le travail que faisait Trudeau en tant que premier ministre et près de la moitié d’entre eux ont déclaré qu’ils pensaient qu’il devrait démissionner avant les prochaines élections.

Trente-deux pour cent des répondants ont déclaré qu’ils désapprouvaient fortement la performance de Trudeau et 23% ont déclaré qu’ils désapprouvaient quelque peu.

Cela se compare à 7% qui ont déclaré qu’ils approuvaient fortement la façon dont Trudeau se débrouillait et à 33% quelque peu approuvés, selon les résultats du sondage.

L’aversion pour Trudeau était la plus forte en Colombie-Britannique. et le Manitoba et la Saskatchewan, à 60 %, suivis de près par l’Alberta et le Québec à 58 %.

«Une nette majorité désapprouve sa performance – plus élevée dans les principales régions électorales de la Colombie-Britannique. et Québec. On pourrait dire que ces chiffres peuvent s’améliorer à mesure que nous nous éloignons de la route difficile de la pandémie, mais quand on considère les défis économiques à venir, ce n’est pas une certitude », a déclaré Enns.

Plus de 60% des répondants ont convenu que Trudeau avait semé la discorde pendant son mandat, et plus de 40% estimaient que le Canada était devenu un pays pire depuis son élection, selon le sondage.

Au total, 33 % des répondants étaient tout à fait d’accord et 28 % étaient plutôt d’accord avec l’énoncé : « Le premier ministre Justin Trudeau favorise souvent certains groupes et régions du pays par rapport à d’autres, ce qui a créé des problèmes d’unité nationale.

L’accord était le plus fort en Alberta et dans les Prairies.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

TRUMP : La justice américaine sous pression

Le ministère américain de la Justice est sous pression pour fournir une explication plus complète de la perquisition du FBI dans le domaine de Donald

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles

TRUMP : La justice américaine sous pression

Le ministère américain de la Justice est sous pression pour fournir une explication plus complète de la perquisition du FBI dans le domaine de Donald

La GRC dans les téléphones cellulaires

La GRC affirme avoir obtenu des mandats pour utiliser des outils qui collectent des messages texte et des courriels et peuvent allumer à distance des