• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un professeur de l’Université d’Ottawa accuse les francophones d’êtres racistes et Bernard Dainville n’est pas impressionné !

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Un professeur de l’Université d’Ottawa accuse les francophones d’êtres racistes et Bernard Dainville n’est pas impressionné !

Un professeur de l’Université d’Ottawa a dit être fréquemment victime de racisme sur le campus de l’institut d’enseignement situé dans la région d’Ottawa/Gatineau en prenant soin de ponter particulièrement dans la direction des francophones.

Amir Attaran, un professeur de droit et de médecine à l’Université d’Ottawa a écrit sur Twitter, en commentant un article du Montreal Gazette ou François Legault affirme qu’il n’y a pas de racisme systémique au Québec :

 « D’après mon expérience de brun dans une université bilingue à la frontière entre le Québec et l’Ontario, il y a beaucoup de racisme, et le plus souvent, quand il me parle, le premier mot est “Bonjour”.

 J’ai connu moins de racisme lorsque je travaillais aux États-Unis qu’à @uOttawa en fait. »

Cela a fait sursauter plusieurs francophones de la région de la capitale fédérale et plusieurs diplômés de cette université bilingue ontarienne, dont l’ancien ministre péquiste Bernard Drainville.

Le parrain de la Charte des valeurs a répliqué sur Twitter :

«Preuve que l’éducation ne donne pas le jugement»

Pensez-vous que les francophones sont racistes? Est-ce qu’il y a du racisme systémique au Québec selon vous? Dites-nous-le dans les commentaires!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Un échec TOTAL du « gouvernemaman »

AVIS : Les disciples du « gouvernemaman » sont particulièrement invités à en faire la lecture, mais sont priés d’essayer de faire preuve de jugement pour une fois.

La nouvelle gauche est « haineuse et violente »

Depuis quelques années, une nouvelle gauche gagne de l’influence dans certain secteur comme : les médias, les syndicats, les universités et des partis politiques.  L’ennemi numéro

  • Nouvelles semblables

Les antifas sont-ils des terroristes?

Depuis une semaine, les États-Unis s’embrasent, et ce depuis la mort de l’afro-américain George Floyd, décédé pour le simple méfait d’avoir payé avec un faux

  • Autres articles de québec nouvelles