• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un récent sondage montre que le PPC de Bernier dépasse le Bloc Québécois et le Parti vert

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Cosmin Dzsurdzsa 

Le Parti populaire du Canada (PPC) de Maxime Bernier a ” le vent dans les voiles “, selon le porte-parole Martin Masse, après qu’un récent sondage de Mainstreet Research ait révélé que le parti se situait à 6,6 % à l’échelle nationale.

Le sondage, qui a été commandé par iPolitics, montre que le PPC dépasse à la fois le Bloc Québécois, qui n’a que 5,9 % des voix, et le Parti Vert, qui n’est qu’à 3,3 % à l’échelle nationale.

“Nous avons constaté une augmentation marquée du financement, des demandes de pancartes par les citoyens ordinaires, du niveau d’organisation et de l’activité sur le terrain depuis le début de la campagne il y a une semaine “, a déclaré M. Masse à True North.

Mainstreet Research est une société de recherche canadienne dont les sièges sociaux sont situés à Toronto, Ottawa et Montréal. L’entreprise a été critiquée par le passé pour avoir mal annoncé l’élection du maire de Calgary en 2017.

La semaine dernière, la Commission des débats des chefs a annoncé que Bernier et le PPC ne seraient pas autorisés à participer au débat fédéral de cette année.

Selon les exigences de la Commission pour 2021, les partis doivent avoir un député à la Chambre des communes, montrer qu’ils obtiennent un minimum de 4 % de soutien national cinq jours avant le déclenchement de l’élection ou avoir reçu au moins 4 % des voix en 2019.

Masse a déclaré à True North que les derniers sondages montrent que la Commission a commis une erreur en excluant le parti des débats nationaux.

” Les plus récents sondages qui nous placent tous nettement au-dessus du seuil de 4 % sont la preuve que la Commission des débats des chefs a pris la mauvaise décision de nous exclure, en se basant sur les résultats aberrants de certains sondages, notamment un sondage ridicule d’IPSOS qui nous place à 0,7 % de soutien “, a déclaré M. Masse.

“L’establishment politique et médiatique préférerait nous exclure, nous ignorer et faire comme si nous n’existions pas, mais ils auront l’eau à la bouche si notre soutien continue de croître.”

D’autres sondages, dont un sondage publié le 22 août par EKOS, semblent également corroborer une montée en puissance du soutien au PPC. Selon les résultats de ce sondage, le PPC se situe à 6,1 % et est à égalité avec le Bloc Québécois.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC