• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Une étude gouvernementale montre que la majorité des Canadiens craignent que la pandémie ne prenne jamais fin

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Harrison Faulkner

Même si les passeports vaccinaux et les masques obligatoires sont levés dans tout le pays, la plupart des Canadiens disent qu’ils ne pensent pas que la pandémie prendra fin un jour, selon une recherche interne du ministère de la Santé.

Selon le Blacklock’s Reporter, le ministère de la Santé a mené une étude intitulée Covid-19 Tracking Survey On Canadians’ Views, afin d’évaluer les “perceptions, les connaissances et le comportement du public concernant Covid”.

Selon l’étude, 60 % des Canadiens se sont dits inquiets “que nous ne mettions jamais vraiment fin à la pandémie.” 62 % des répondants étaient des Canadiens âgés de moins de 35 ans. Seuls 22 % des répondants croient qu’ils reviendront à l’époque pré-pandémique.

L’étude a révélé que de nombreux Canadiens étaient incapables de surmonter les craintes liées au virus et aux restrictions en matière de santé publique.

Plus de la moitié des répondants (55 %) ont indiqué qu’ils s’inquiétaient de l’après-pandémie. Lorsqu’on leur a demandé ce qui les inquiétait, 55 % ont répondu ” être dans des endroits bondés ” et 45 % ont répondu ” ne pas savoir si les personnes qui m’entourent sont vaccinées. “

Les Canadiens ont été soumis à des mesures de confinement parmi les plus strictes au monde.

Selon le COVID-19 Government Response Stringency Index de l’Université d’Oxford, le Canada est le dixième pays le plus restrictif au monde en ce qui concerne l’ensemble des mesures gouvernementales COVID-19.

Selon l’étude, le score du Canada est de 69,91, ce qui le rend plus restrictif que des pays comme l’Iran (61,57), la Russie (60,65) et la Chine (59,72).

Alors que les gouvernements ont appliqué des mesures de santé publique strictes, les médias traditionnels au Canada ont été critiqués pour avoir encouragé la peur du COVID.

En juillet 2021, le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, s’en est pris à la couverture du COVID par les médias traditionnels.

“Comme l’a dit le Dr Hinshaw, nous passons d’une pandémie à un état endémique de COVID-19. Nous avons vu nos chiffres baisser de façon spectaculaire en Alberta. Nous devrions saluer cela “, a déclaré M. Kenney.

” Permettez-moi d’être franc. Je pense qu’il est temps pour [les] médias d’arrêter de promouvoir la peur lorsqu’il s’agit du COVID-19 et de commencer à regarder réellement où nous en sommes avec une énorme protection vaccinale.”

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC