• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

DERNIÈRE HEURE : La demeure de Donald Trump perquisitionnée par le FBI!

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Une perquisition serait en cours à la Mar a Lago, la demeure principale à Palm Beach, en Floride, du président déchu. Ce dernier en aurait fait l’annonce dans les dernières minutes.

La raison exacte de cette perquisition est encore floue, mais Trump affirme que sa demeure est bel et bien « assiégée, pillée et occupée par un large groupe d’agents du FBI. » Il affirme que les agents ont même ouvert son coffre-fort.

L’ancien président américain s’explique mal cette intervention musclée considérant qu’il « travaille et coopère avec toute les agences gouvernementales pertinentes » et conclut donc en disant que cet assaut sur sa propriété n’est pas nécessaire ni appropriée.

Autrefois dans l’immobilier et le divertissement, Donald Trump est au centre de nombreuses controverses et harcelé par les services de renseignements américains depuis qu’il a déposé sa candidature pour la présidence américaine en 2015.

Son élection avait été contestée par ses adversaires qui avaient lancé des commissions d’enquêtes pour tenter de prouver qu’il aurait bénéficié d’une aide provenant du régime russe de Vladimir Poutine. Cette « Enquête Mueller » par le FBI n’aurait abouti sur aucune preuve ou accusation claire.

Malgré tout, deux tentatives de destitution seront entreprises à son égard ; l’une pour abus de pouvoir et obstruction du congrès, sous la base qu’il n’était pas assez collaborateur dans l’enquête, et une autre pour une tentative alléguée de faire pression sur le régime ukrainien pour relancer des enquêtes pouvant potentiellement nuire à son adversaire démocrate Joe Biden à la vieille des élections.

N’ayant pas remporté l’élection de 2020, Donald J. Trump persistera à dire qu’elle lui a été volée et que des cas flagrants de corruption ont été observés. Cette contestation du résultat culminera lors des débordements du 6 janvier 2021 autour du Congrès américain, qualifié « d’insurrection » par les médias grand public, et qui crée de nouvelles accusations de comportement potentiellement criminel à l’encontre du controversé politicien.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Philippe Sauro-Cinq-Mars