• Site entier

Comment faire pour relancer le Parti libéral du Québec ?

Le 1er octobre 2018, le vénérable Parti libéral du Québec (PLQ) a subi sa pire dégelée de son histoire. Il a fait élire seulement 31 députés et obtenu 25 % des voix. Il faut souligner que c’est vraiment la majorité historique francophone qui a tourné le dos au PLQ. Comment expliquer cette affligeante défaite après quinze ans au pouvoir ? Allons voir cela de plus près.

Portez vos masques sans rouspéter, comme des zombies !

Je ne suis pas le plus fort en français, mais je veux dire ce que je pense. Sur les masques, notamment. Comme on semble vivre une période bizarre et difficile, il y a certaines choses que je voudrais comprendre. Pourquoi la majorité des gens sont-ils encore muets comme des zombies ?

Sur les réseaux sociaux, on trouve de tout… même un ami

Encore une fois, on dénigre les réseaux sociaux comme si on n’y trouvait uniquement que des hurluberlus tout fiers de débiter des absurdités. Oui, ils y sont présents au même titre que les autres. Des laissés-pour-compte sur les réseaux sociaux, ça n’existe pas. C’est le prix à payer pour bénéficier de plateformes à liberté d’expression absolue ou presque.

« Écoutes les nouvelles ! »

Lorsque je sors publiquement pour dénoncer toute cette aberration de crise fabriquée du Covid-19, et l’hystérie collective qui s’ensuit, alors que j’expose des faits, des arguments scientifiques et/ou techniques, ou des résultats de recherches publiées, il arrive que je reçoive un commentaire tel : — « tu comprend rien tu invante tu es complotisss, et écoute les nouvelles ».

La longue et pénible agonie du Parti Québécois — de 1995 à aujourd’hui

Une politique d’exploitation des ressources naturelles (tout en respectant l’environnement, serait rafraichissante pour le Parti Québéçois au lieu de s’opposer idéologiquement à tout projet en ce sens. Cela permettrait à la nation québécoise de devenir riche et prospère. Avec cet argent, le PQ pourrait prôner une baisse du fardeau fiscal des Québécois, qui sont les plus taxés en Amérique du Nord.

Les grands absents de la « crise » liée à la « pandémie » de Covid-19

Cependant on doit faire constat, aujourd’hui et avec une certaine stupéfaction, que des ressources humaines tellement valables et surtout nécessaires au bon fonctionnement de la société, font cruellement défaut de leurs présences. Comme si leur absentéisme ou invisibilité est devenu « la nouvelle norme sociale ». (terme à la mode)

Qui est John A. Macdonald ?

Il était avocat de formation. Il a commencé à apprendre le métier très jeune, à l’âge de 15 ans, dans un cabinet d’un prestigieux avocat de Kingston. Ce dernier est doué dans ce domaine et à l’âge 19 ans, il décide d’ouvrir son cabinet dans la ville de son enfance.

Si Andrew Scheer avait eu cet aplomb…

Aux dernières élections fédérales, si Andrew Scheer avait eu l’aplomb qu’il a manifesté lors de son dernier discours en tant que chef, il aurait formé

C’est le Québec qui aura fait gagner Erin O’Toole

Après une longue soirée électorale, le Parti conservateur du Canada a annoncé qu’Erin O’Toole est le nouveau chef du parti. Ce dernier a remporté la victoire au troisième tour de scrutin avec 57 % des voix contre 43 % pour Peter Mackay.

WE Charity: le gouvernement Trudeau fournit des documents presque entièrement censurés

Lors d’une conférence de presse hier à Ottawa, le critique en matière de finances de l’opposition officielle, Pierre Poilievre et le critique en matière d’éthique Michael Barrett ont révélé aux journalistes les documents presque d’entièrement caviardés qui ont été fournis par le gouvernement Trudeau aux comités chargés d’enquêter sur l’affaire WE Charity ( qui s’affiche aussi sous le nom du Mouvement UNIS en français ).

Le malaise d’Andrew Scheer ne devrait plus faire partie de l’équation

Plusieurs analystes ont attribué, à tort, la défaite des conservateurs aux positions sociales qu’Andrew Scheer a émises. Pour ma part, je l’impute à ceux qui l’ont conseillé. Ce ne sont pas les positions du chef sortant qui ont dérangé l’électorat canadien en quête d’une alternative aux libéraux.