Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Justin Trudeau demande aux Canadiens de se faire vacciner pour éviter des mesures sanitaires cet hiver

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Lundi dernier, dans une allocution ayant fait peu de bruit au Québec, Justin Trudeau aurait réitéré l’importance pour les Canadiens de se faire vacciner contre la Covid-19 et la grippe afin d’éviter le retour de nouvelles mesures sanitaires cet hiver.

Après un été de relatif « retour à la normal » ayant laissé croire que la pandémie était derrière nous, ces commentaires confirment au contraire que l’imposition de nouvelles mesures est ouvertement considérée.

« Si nous avons un niveau élevé de vaccination, nous diminuerons le danger d’avoir à prendre d’autre mesures sanitaires pour nous assurer que nous sommes tous en sécurité et que nous ne surchargeons pas nos hôpitaux. »[1], aurait ainsi affirmé le premier ministre.

Cette demande de Justin Trudeau fait écho à une demande semblable faite par le gouvernement Legault la semaine dernière, qui affirmait : « On n’est pas là, mais on suit la situation de près […] la tendance [à la hausse] est constante, donc on allume la lumière jaune. »[2]

Car avec le retour de la saison froide et les cas à la hausse, on annonçait la semaine passée le début d’une « huitième vague » et l’impératif de se tenir prêt. « Le virus a muté plusieurs fois, il est maintenant très, très contagieux ; il dépasse la rougeole. […] c’est difficile d’être plus contagieux que ça. »[3] expliquait le directeur de la santé publique du Québec Luc Boileau.

C’est aussi pendant la même semaine que des révélations chocs d’une représentante de Pfizer dévoilaient que les vaccins n’avaient pas été testés pour voir s’ils diminuaient la transmission[4]. Malgré des tentatives de réfutations, cette controverse est venue donner du poids à l’hésitation vaccinale d’une part de la population.

Pour répondre à cette monté de scepticisme, Radio Canada publiait en début de semaine un article étoffé pour comprendre la « fatigue vaccinale »[5]; une reprise à peine subtile de la « fatigue pandémique » de 2021…

Bref, le ton est de nouveau à la mobilisation sanitaire obligatoire dans les sphères politiques et médiatiques, et ce malgré le fait que la chose n’ait pas été un enjeu de la récente campagne électorale au Québec puisque la majorité des gens pensait que tout était fini.


[1] Andrews, B. « Trudeau urges Canadians to get their COVID, flu shots to avoir other health measures ». CBC. https://www.cbc.ca/news/politics/covid-flu-vaccination-trudeau-1.6619400

[2] « Devant une 8e vague de COVID-19, Québec lance un autre appel à la vaccination ». Radio-Canada. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1924156/covid-coronavirus-vaccin-huitieme-vague-christian-dube

[3] Idem.

[4] Prévost, P. « La fatigue vaccinale, une réalité bien présente au Québec ». Radio-Canada. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1925195/covid-quebec-vaccination-fatigue

[5]

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Bravo Fitzgibbon! Mais encore…

On apprenait dans les derniers jours que le super-ministre Fitzgibbon veillait à préserver l’attractivité du Québec pour les investisseurs étrangers, mais l’historique du gouvernement Legault

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Philippe Sauro-Cinq-Mars

Bravo Fitzgibbon! Mais encore…

On apprenait dans les derniers jours que le super-ministre Fitzgibbon veillait à préserver l’attractivité du Québec pour les investisseurs étrangers, mais l’historique du gouvernement Legault

La PDG d’Hydro-Québec sentait la crise venir

L’année 2022 a été définitivement traversée par les préoccupations énergétiques. Une bonne part de cela est dû à la guerre en Ukraine, évidemment, et de