• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Andrew Scheer reproche aux libéraux d’avoir dépensé 400 millions de dollars pour les pistes cyclables

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le gouvernement Trudeau est critiqué par les conservateurs pour avoir dépensé 400 millions de dollars pour les pistes cyclables et le ” transport actif “.

La semaine dernière, la ministre de l’Infrastructure, Catherine McKenna, a annoncé la création d’un fonds pour le transport actif afin de financer les infrastructures pour la marche et le vélo.

Le porte-parole conservateur en matière d’infrastructures et de collectivités, Andrew Scheer, a critiqué les libéraux pour avoir dépensé des millions sur des projets comme les pistes cyclables alors que les infrastructures cruciales pour l’économie canadienne ont besoin d’être améliorées.

“Les libéraux ont un bilan terrible en ce qui concerne l’approbation et la construction de projets prêts à démarrer “, a déclaré M. Scheer à True North.

“Pour aider les Canadiens à sortir de la pandémie aussi forts que possible, le Canada a besoin d’un plan d’infrastructure qui donne la priorité à la création d’emplois et à la croissance économique. Le gouvernement fédéral devrait se concentrer sur des projets comme l’expansion des ports et des transports afin que nous puissions vendre plus de marchandises au monde. Il devrait se concentrer sur des choses comme les autoroutes et le transport en commun pour que les gens rentrent chez eux plus rapidement après le travail.”

Les 400 millions de dollars sont prélevés sur les fonds précédemment annoncés pour les infrastructures de transport public.

Une partie des fonds a déjà été engagée dans plusieurs projets, dont une passerelle à Ottawa et une voie cyclable à Halifax. Le fonds devrait fonctionner pendant les cinq prochaines années.

M. Scheer affirme que des infrastructures essentielles comme le traitement des eaux usées et l’approvisionnement en eau potable des Premières nations sont négligées par le gouvernement Trudeau au profit de projets de vanité.

“Il devrait se concentrer sur des choses comme la modernisation des usines de traitement de l’eau afin que les communautés puissent se développer, que les Canadiens puissent avoir de l’eau potable et que moins de pollution soit émise dans nos cours d’eau”, a-t-il déclaré.

“Les pistes cyclables sont le type de projets qui devraient être laissés aux municipalités. Les maires et les conseils peuvent décider si leurs contribuables doivent payer pour des bandes et des pistes cyclables.”

Au cours des dernières années, de nombreuses grandes villes canadiennes ont construit des infrastructures de transport actif, comme des pistes cyclables, indépendamment de l’aide du gouvernement fédéral.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC