Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Carey Price prend position contre le projet de loi de contrôle des armes à feu de Trudeau

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Dans une sortie publique sur Instagram, le populaire gardien de but du Canadien Carey Price a exprimé son opposition au projet de loi de contrôle des armes à feu de Justin Trudeau, qui a été considérablement élargi la semaine dernière pour en faire le plus grand bannissement d’armes de l’histoire canadienne.

Posant dans une photo en survêtement de camouflage avec son fusil, visiblement en train de chasser, il explique : « J’aime ma famille, j’aime mon pays et je prends soin de mes voisins. Je ne suis pas un criminel ou une menace pour la société. Ce que Justin Trudeau essaie de faire est injuste. Je supporte le CCFR (une coalition canadienne pour les armes à feu) pour garder mes outils de chasse. Merci d’écouter mon opinion. »

Le projet de loi libéral crée effectivement la controverse depuis quelques jours et est accusé de s’attaquer aux mauvaises personnes.

Alors que la violence par arme à feu est en ascension dans les grandes villes comme Montréal et Toronto, et que les armes en question proviennent pour la plupart de la contrebande à la frontière américaine – par exemple par la réserve d’Akwesasne – le projet de loi a été élargi pour inclure des armes strictement utilisées par les chasseurs.

Pierre Poilièvre et Pierre Paul-Hus ont instantanément soutenu cette sortie du joueur des Canadiens, rappelant que le gouvernement libéral se trompe de cible et nuit déraisonnablement aux honnêtes citoyens qui s’adonnent à la chasse.

La ligue nationale de hockey a pour sa part refusé de commenter cette prise de position pour le moment.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Bravo Fitzgibbon! Mais encore…

On apprenait dans les derniers jours que le super-ministre Fitzgibbon veillait à préserver l’attractivité du Québec pour les investisseurs étrangers, mais l’historique du gouvernement Legault

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Philippe Sauro-Cinq-Mars

Bravo Fitzgibbon! Mais encore…

On apprenait dans les derniers jours que le super-ministre Fitzgibbon veillait à préserver l’attractivité du Québec pour les investisseurs étrangers, mais l’historique du gouvernement Legault

La PDG d’Hydro-Québec sentait la crise venir

L’année 2022 a été définitivement traversée par les préoccupations énergétiques. Une bonne part de cela est dû à la guerre en Ukraine, évidemment, et de