• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Ce n’est pas un poisson d’avril : L’augmentation de salaire des députés entre en vigueur le 1er avril

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Alors que de nombreux Canadiens sont aux prises avec un taux de chômage sans précédent et une dette qui monte en flèche en raison des confinements imposés par le gouvernement, les membres du Parlement sont prêts à recevoir une augmentation jeudi.

Le 1er avril, les députés recevront une augmentation automatique d’environ 1,8 % qui est basée sur des augmentations moyennes similaires négociées avec les syndicats des grandes entreprises. Actuellement, les députés reçoivent un salaire de base de 182 000 $ par an, tandis que les ministres reçoivent 269 800 $.

Le premier ministre Justin Trudeau recevra une augmentation estimée à 6 400 $ en plus de son salaire actuel de 365 200 $.

La Fédération canadienne des contribuables (FCC) a reproché au gouvernement de ne pas avoir mis fin aux augmentations automatiques, qui, selon ses estimations, s’élèveront à environ 3 200 $ pour les députés ordinaires.

“Nos députés devraient savoir qu’une pandémie et une grave récession économique constituent le pire moment possible pour se remplir les poches avec une augmentation de salaire “, a déclaré Franco Terrazzano, directeur de la FCE en Alberta.

“Des millions de Canadiens sont aux prises avec le COVID-19 depuis plus d’un an maintenant, il est donc grand temps que nos députés se bougent les fesses et mettent fin à leurs augmentations de salaire automatiques.”

Depuis le début de la pandémie, les Canadiens sont aux prises avec un chômage sans précédent. En janvier 2021, il y aura 834 000 Canadiens de moins qu’en janvier 2020. Les effets économiques de la pandémie ont été prolongés par une année de lockdowns.

En outre, les petites entreprises canadiennes ont dû s’endetter à l’extrême pour assurer leur survie depuis le début de la pandémie.

Alors que certains politiciens acceptent des augmentations de salaire pendant que de nombreux Canadiens souffrent, d’autres réduisent volontairement leur salaire. En Alberta, le député Drew Barnes s’est engagé à donner 20 % de son salaire à des organismes de bienfaisance jusqu’à ce que les mesures de blocage soient levées.

La FCE a fait remarquer qu’après la récession de 2008, le gouvernement Harper a mis en pause les augmentations salariales automatiques des députés pendant trois ans.

” Cela ne devrait pas être sorcier : nos députés devraient être capables de trouver un moyen de mettre fin aux augmentations de salaire automatiques pendant une grave récession économique “, a déclaré Terrazzano.

“Cette deuxième augmentation de salaire des députés pendant COVID-19 est une gifle pour les nombreux contribuables qui ont subi une réduction de salaire, perdu leur emploi ou leur entreprise.”

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC