Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Des hordes de faux supporteurs à la Coupe du Monde au Qatar?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Un évènement inusité s’est produit dans les derniers jours à Doha, au Qatar, à la vieille du coup d’envoi de la Coupe du Monde.

Un rassemblement massif impliquant des convois de supporteurs d’une multitude d’équipes nationales a eu lieu – ce qui est plutôt prévisible. Or ce qui fait sourciller, c’est que ces supporteurs représentant des pays comme le Brésil, l’Espagne, l’Allemagne, le Portugal, l’Angleterre ou l’Argentine sont apparemment tous d’origine indienne, ce qui fait spéculer à certains que le Qatar aurait payé des faux supporteurs pour simuler des scènes de liesse.

France24 rapporte que ces supporteurs viendraient effectivement en majorité de la région du Kerala, en Inde, et seraient membres de l’imposante diaspora indienne du Qatar.

En effet, cette communauté indienne, principalement venue travailler sur les chantiers Qataris, forme une population de 750 000 individus sur un total de 2,8 millions de personnes au Qatar.

Les organisateurs, qui ont demandé à rester anonymes, affirment que c’est un évènement spontané organisé par la communauté elle-même. « Les travailleurs étrangers au Qatar adorent le foot, et ils ont achetés beaucoup de billets », explique-t-il, ajoutant que même si l’évènement se déroule au Moyen-Orient, c’est considéré par les indiens comme une première Coupe du Monde « en Asie du sud ».

Cet afflux de supporteurs n’était pas simplement inusité du point de vue des représentations en apparence actées de plusieurs pays, mais aussi parce que ce genre de démonstration bruyante est habituellement interdit au Qatar. D’autant plus que le cortège serait passé près du palais royal.

« La police a été informée à l’avance et c’est notre jour » rassure l’organisateur. Dans la même veine, un participant explique : « C’est un jour de joie pour nous. Il n’y aura pas de politique, on va seulement chanter et célébrer le foot. »

L’organisation de la Coupe du Monde de 2022 au Qatar essuie de nombreuses critiques et boycottages depuis son annonce en 2010. On accuse notamment le pays de graves manquements aux droits humains et d’un traitement quasi-esclavagiste des travailleurs venus construire les installations nécessaires à l’évènement sportif. Ce qui fait dire à plusieurs que les matchs se dérouleront sur la tombe de nombreux de ces travailleurs exploités.

Ce contexte, où de nombreuses délégations internationales ont choisi de ne pas assister à l’évènement, entraîne de nombreuses spéculations à savoir si les autorités Qataries ne seraient pas derrière l’évènement. Il semble plausible qu’on ait tenté de redorer l’image de l’évènement en créant un engouement artificiel. Et la chose aurait pu fonctionner, si ce n’était du casting surprenant des acteurs…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Philippe Sauro-Cinq-Mars

La Chine bénéficie-t-elle d’un passe-droit?

Depuis quelque temps, les révélations inquiétantes des prédations chinoises en sol canadien ne cessent de s’accumuler, et ce dans une apparente indifférence de nos gouvernements.

Justin Trudeau menacé par Xi Jinping?

Un échange entre Justin Trudeau et Xi Jinping au G20 à Bali est devenu viral ce mercredi. On peut entendre Xi Jinping reprocher à Justin