• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Des islamistes décapitent un chrétien et son fils de 7 ans au Nigéria

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Harrison Faulkner

Un chrétien et son fils de 7 ans ont été décapités par des islamistes alors qu’ils revenaient d’une répétition de chorale.

Selon l’International Christian Concern (ICC), Thomas Wollo, 46 ans, et son fils de 7 ans, Nggwe Thomas, ont été décapités dimanche par des radicaux fulanis près de leur domicile dans le village de Tafigana, dans la zone de gouvernement local de Bassa, dans l’État du Plateau.

Les auteurs de l’attaque auraient ensuite disparu et n’ont pas été retrouvés. Les habitants ont indiqué que, plus tard dans la journée, les extrémistes avaient également détruit des terres agricoles dans un village voisin.

Cette dernière attaque macabre contre des chrétiens n’est pas nouvelle dans ce pays africain, puisque 2021 a été une année meurtrière pour les chrétiens au Nigeria.

Selon la Société internationale pour les libertés civiles et l’État de droit (Intersociety), plus de 3 400 chrétiens ont été tués depuis janvier, tandis qu’au moins 3 000 chrétiens ont été enlevés.

Le nombre de chrétiens tués au Nigeria jusqu’à présent en 2021 n’est que de 68 décès de moins que le nombre total de décès pour toute l’année dernière, qui s’élevait à 3 530 selon Portes Ouvertes.

La montée en puissance des groupes islamistes, dont Boko Haram et les radicaux fulanis, a entraîné une augmentation de la violence dans ce pays africain. Selon la CPI, les radicaux fulanis constituent le quatrième groupe terroriste le plus meurtrier au monde et représentent la plus grande menace pour les chrétiens nigérians.

Un certain nombre de militants des droits de l’homme tirent la sonnette d’alarme sur la persécution des chrétiens au Nigeria par les extrémistes islamistes.

Pour la première fois cette année, Portes Ouvertes a placé le Nigeria dans les dix premiers rangs de la World Watch List, une liste de pays où les chrétiens sont confrontés à la persécution la plus extrême.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC