• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Freeland plaide pour plus de dépenses et un plus gros déficit

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La ministre des Finances et Vice-première ministre Chrystia Freeland a appelé à des dépenses supplémentaires en cas de déficit lors de son discours au Forum mondial de Toronto mercredi.

« Nos citoyens et nos entreprises souffrent sans que ce soit de leur faute. Il serait monstrueux qu’un gouvernement les abandonne à un moment comme celui-ci », a déclaré Mme Freeland en parlant de la pandémie.

« Faire trop peu est plus dangereux et potentiellement plus coûteux que d’en faire trop ».

Son discours, qui n’a pas dévoilé d’annonces de dépenses supplémentaires ou de mises à jour budgétaires, a souligné l’intention du gouvernement libéral de continuer à dépenser à sa manière pendant la pandémie.

Mme Freeland a également souligné la nécessité de passer à une économie verte alors que le Canada s’achemine vers la reprise.

Les libéraux doivent présenter une nouvelle mise à jour financière cet automne. Au début de ce mois, le directeur parlementaire du budget a lancé un appel pour une plus grande transparence du gouvernement fédéral dans les rapports sur les dépenses des sociétés d’État en matière de coronavirus.

« Le gouvernement fédéral est l’unique actionnaire de ces sociétés d’État et est directement concerné par les gains ou les pertes de ces programmes. À l’exception de la Banque du Canada, nous avons constaté une divulgation limitée aux parlementaires et aux Canadiens sur les milliards de dollars d’exposition financière potentielle de ces programmes », a déclaré Yves Giroux.

« Les parlementaires et les Canadiens ont besoin d’une meilleure information pour faciliter le contrôle financier de toutes les grandes entités du gouvernement du Canada ».

En août, peu après sa nomination au poste de ministre des Finances suite au départ de l’ancien député libéral Bill Morneau, Freeland a révélé que le déficit du Canada avait presque atteint le chiffre énorme de 400 milliards de dollars.

Une récente motion de la commission présentée par les conservateurs espère examiner la réponse du gouvernement libéral à la pandémie de coronavirus.

La motion, qui a été adoptée en début de semaine par le comité de la santé, propose de creuser la manière dont le gouvernement a bousillé la réponse du Canada au virus.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC