Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Immigration : Justin Trudeau se fout de la position du Québec

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Alors que le Québec vient de réélire François Legault en lui offrant une majorité écrasante, Justin Trudeau semble déjà faire fi des promesses de campagne caquistes et tente de faire augmenter les seuils d’immigration au Québec.

En effet, les débats sur l’immigration ont été très présents dans la campagne électorale, la CAQ promettant de maintenir le seuil à 50 000 immigrants par année, contrairement au Parti Québécois et au PCQ qui souhaitaient le diminuer et au Parti Libéral et Québec Solidaire qui souhaitaient l’augmenter.

En bref, une majorité claire des Québécois souhaitent soit diminuer ou maintenir les seuils d’immigration actuels.

Et voilà que Justin Trudeau, par ignorance ou par indifférence, tente quand même de pousser le Québec à augmenter le nombre d’immigrants accueillis par année, ce qui irait complètement à l’encontre de ce qui s’est décidé dans les urnes.

 Comme un mantra, il répète les grands dogmes canadiens : « On sait que l’immigration a été une source de richesse et de croissance pour le Québec. On va continuer d’être là pour assurer qu’il y ait plus d’immigration au Québec, et on est très content de travailler avec le premier ministre Legault là-dessus »[1].

Martelant à l’instar de son ministre Pablo Rodriguez que le Québec dispose de tous les outils pour augmenter ses seuils d’immigration, Trudeau, faisant référence à la pénurie de personnel, affirme qu’il y a « une conversation à avoir »[2] avec Legault sur la question.

Ces déclarations ont vivement fait réagir le chef bloquiste Yves-François Blanchet, qui s’est empressé de dénoncer un « mépris pitoyable »[3] de la part du gouvernement fédéral.

M. Blanchet a ensuite rappelé la majorité écrasante de la CAQ et a expliqué que le fédéral, loin de travailler « main dans la main » avec le Québec, était au contraire constamment dans la confrontation.

Ces commentaires et cette attitude de Trudeau viendra probablement donner de l’eau au moulin à ceux qui souhaiteraient que le Québec s’approprie l’ensemble des pouvoirs en immigration. Legault avait d’ailleurs évoqué l’idée de soumettre la question à un référendum.


[1] Pirro, R. « Justin Trudeau souhaite « plus d’immigration » au Québec ». Journal de Montréal. https://www.journaldemontreal.com/2022/10/05/justin-trudeau-souhaite-plus-dimmigration-au-quebec?fbclid=IwAR0gjNQtG54DfC3Eirk6ZCIiMK5MOGKwxNTY3naefy6AZ923R-ECF56-6yQ

[2] Idem.

[3] Idem.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Philippe Sauro-Cinq-Mars

La Chine bénéficie-t-elle d’un passe-droit?

Depuis quelque temps, les révélations inquiétantes des prédations chinoises en sol canadien ne cessent de s’accumuler, et ce dans une apparente indifférence de nos gouvernements.

Justin Trudeau menacé par Xi Jinping?

Un échange entre Justin Trudeau et Xi Jinping au G20 à Bali est devenu viral ce mercredi. On peut entendre Xi Jinping reprocher à Justin